Merz a perdu la farce

10 janvier 2010 | par | Pas de commentaire Plus loin

Merz avait dit, fier et droit comme un cure-dents, qu’il perdrait la face si les otages ne revenaient pas de Libye … dans un certain délai.

Cette belle affirmation date de 2009,  très nettement. On ne sait trop si notre distingué diplomate d’opérette a vu passer l’an neuf.

Mais ce qu’on peut dire, c’est que la farce ressemble de plus en plus à l’Arlésienne et que la tronche de l’intéressé tombe, elle, pile-poil dans le grand bêtisier helvétique 2009.

Tags: ,

Catégorie: Mignardises

Laisser un commentaire