Monotonie helvétique

Le gris pour une voiture semble être la couleur favorite des Suisses.

Outre le fait que cette couleur est infâme, on doit voir ici la marque dramatique du goût helvète pour le conformisme, pour la médiocrité élevée au rang de médiocratie, pour toutes les brosses dont aucun poil ne dépasse des autres, pour la couleur sans couleur qui passe inaperçue et n’ose jamais déranger, pour le silence des couloirs aux affaires louches.

Bizarre que le drapeau suisse soit rouge et blanc, ou alors les ancêtres des Helvètes actuels avaient-ils plus de courage et d’idées que leurs tristes descendants ?

Tags: , , ,

Catégorie: Mignardises

Laisser un commentaire