On pète le plomb au CERN

27 novembre 2010 | par | 3 commentaires Plus loin

Les professeurs Tournesol du CERN sont donc en train de casser gluons, quarks et autres hadrons (de plomb, à la base) sous nos yeux et sous nos pieds.

Et en prime, ils découvrent que le fameux jet quenching est plus intense que prévu. On les croit sur parole.

Visiblement, l’atome élémentaire standard des cerveaux en marche dans le grand collisionneur est très excité. Pourvu qu’en plus du plaisir,  ils aient aussi l’ivresse.

Pendant qu’ils y sont, s’ils pouvaient faire exploser une fois pour toutes l’ensemble des  particules constituantes de la connerie humaine , on leur en serait très reconnaissant, car cette matière-là, c’est fou ce qu’elle est dense.

Tags: , ,

Catégorie: Mignardises

Commentaires (3)

Trackback URL | Comments RSS Feed

  1. jacques sudre dit :

    Monsieur, merci pour votre commentaire.Veuillez contactez le site .jacques-sudre.canalblogspot.com , vous pouvez y télécharger .ZERO maître de l’instant . Je pense que cette révélation est là pour neutraliser la vanité de nos fausses puissance .Cordialement .

    • kalvin dit :

      Ce genre de sottises (ZERO maître de l’instant) n’est en rien éclairant. Un argumentaire frappé du saut du manque de logique dans une soupe pseudo- New Age sans queue ni tête…

  2. george de geofroy dit :

    Ejaculation précoce, ZERO, maître de quoi, aller au fond du lac pour trouver une nouvelle bactérie avec une professeure, fille de Tournesol, merci Hergé, on a pas fini de rire avec les experts et les cellules de psys délirants. Donc ici, il y a du vent et les flics restent au poste, pour attendre l’attente. Mon ami Jose, de Santo- Domingo est arrivé hier. Il vient ici terminer son dernier livre. C’est un romantique, ses romans parlent plus d’amour que de sexe, ainsi il se vend bien. Il m’a apporté des sandales. Il ne fume pas et ne boit pas. Il a quatre enfants au pays. C’est incroyable ce que la jalousie peut rendre méchant. Il va aller à Barcelone présenter son livre. On va peut-être faire un tour avec Zaza, la Rolls, il n’y croit pas trop, je le comprend. Moi-même, j’ai l’impression d’être un extra-terrestre.

Laisser un commentaire