Pertes fiscales : le peuple escroqué

15 mars 2011 | par | 1 commentaire Plus loin

Les chambres ne l’auraient pas fait exprès.

Le Conseil fédéral aurait mal calculé son coup.

Ce genre de choses sont fréquentes en Helvétie, mas JAMAIS s’agissant d’impôts.

Dans ce domaine tout est calcul et pesé.

Les 12 à 20 milliards environ d’économies fiscales diverses qui vont résulter de la révision controversée de l’imposition des sociétés sont un cadeau caché dument voulu par les partis bourgeois (qui pendant ce temps déremboursent les prestations sociales à tour de bras) …

Il faudra s’en souvenir en automne, plutôt que de réexpédier à Berne des incapables mielleux ou des traîtres nantis qui ont menti comme des aiguiseurs lors de la votation populaire.

Tags: , ,

Catégorie: Mignardises

Commentaires (1)

Trackback URL | Comments RSS Feed

  1. rede dit :

    Des ’Personnalités rayonnantes’ …

    Lors d’une réunion en février 2011, deux potentats rayonnaient de leur grande satisfaction.

    L’un, pour avoir réussi à faire accepter de justesse le vote en 2008, basé sur des justifications douteuses. En profitent, une nouvelle fois, les milieux aisés, alors que la caisse fédérale en perd env. 1 à 2 milliards pour la première année. Et selon les spécialistes, cette perte pourra en fin de compte se chiffrer à quelques 15 à 20 milliards ! Que de Schmerz !
    Enfin, le même acteur a perdu la face dans des interventions, certes périlleuses et sans espoir. Il a finalement quitté son poste.

    L’autre, se plaît aussi à accorder des allègements fiscaux importants à certains milieux aisés (ég. une baisse généralisée à 22’000 entreprises en 2012), pour ensuite en récupérer le manque auprès d’une population nombreuse, dépendante et modeste. La sur-taxation camouflée des salariés et retraités durant 5, 8 voire 12 ans par des fonctionnaires indélicats ne lui pose aucun problème. Et pour réponse aux réclamations: C’est aux contribuables de contrôler le travail du taxateur ! En ajoutant : nous avons des ‘dispositions légales’ nous interdisant le remboursement du trop perçu…
    Question : Derrière chaque impôt, un taxateur indélicat ?
    Décidément, pour certains fonctionnaires tout est permis. Légal ou pas ! Belle ‘démocratie rayonnante’….
    A ce jour, il n’a pas quitté son poste …

    Rappel : Il y a des élections, essayons d’opérer de meilleurs choix. Votons
    pour des personnes crédibles et honnêtes !

Laisser un commentaire