Resaplus : bien étrange attitude

On apprend non sans une certaine consternation pour les clients du pseudo-concert Prince que  la billetterie genevoise Resaplus fait des avances sur recettes, qui plus est à une sorte de producteur fantôme dont personne n’avait vraiment parlé.

Et refuse en l’état de rembourser les billets, faute d’argent pour le faire. Et pourtant le slogan qu’elle met en avant sur son site internet est « rapide, sécurisé et au meilleur prix » …

Dangereuse attitude, car si contrat il y a, il a été passé entre le client acheteur de billet et la billetterie … et certainement pas Prince ou un producteur, quoi que puissent en dire les Conditions générales.

Certes la meilleure défense est l’attaque, mais un client fâché pourrait bien décider de déposer plainte, car la billetterie n’est pas en mesure d’offrir la contreprestation pour laquelle ce dernier a dûment payé,  d’avance en plus.

Par ailleurs, lâcher les sommes avant le concert à l’organisateur, c’est comme payer un cachet avant que l’artiste se soit exécuté. Pas très professionnel ce bazar.

Tags: , ,

Catégorie: Mignardises

Commentaires (2)

Trackback URL | Comments RSS Feed

  1. Sophie dit :

    Le problème ne vient pas du fait que l’argent ait été donné en avance mais plutôt que la Suisse est le seul pays où on n’a pas besoin d’être professionnel pour organiser un concert. N’importe qui peut le faire.
    les artistes touchent quasiment toujours des arrhes. c’est pourquoi Oasis a été la bête noire des organisateurs en annulant en dernière minute ou on en ne jouant que quelques chansons..et si je ne me trompe pas, l’organisateur a droit à une partie de l’argent des billets déjà vendu afin de couvrir une partie de ses frais.

Laisser un commentaire