Sexe et coran: bande à part

Selon la pimpante patriote militante voilée et koweiti Salwa al-Mutairi, « l’islam a « toujours autorisé des esclaves sexuelles pendant le voyage pour la Mecque. »

Sur cette base, elle déduit, en poursuivant sur sa délicate lancée: » Nous voulons que nos jeunes soient protégés contre l’adultère« ,

Et propose donc d’utiliser des esclaves sexuelles pour le barbu standard, par exemple des prisonnières d’Etat de Tchétchénie, pour calmer ses ardeurs.

Ben voyons, pourquoi se gêner de prendre là où on peut … ce qu’on veut.

Les mouvements féministes durs apprécieront cet aspect nouveau des printemps de jasmin .

Les femmes de chambre d’hôtel aussi, que ce soit à New York ou à Djibouti.

Tags: , ,

Catégorie: Mignardises

Laisser un commentaire