Squarcini: la nouvelle petite fadette

18 octobre 2011 | par | Pas de commentaire Plus loin

Dans le roman de George Sand, c’est un certain Barbeau qui pratique des enquêtes secrètes.

Ici, c’est Bernard l’initié qui se fait prendre la main dans le confiturier ou disons plutôt dans la mélasse.

Chose étonnante, le béant Guéant, sorte de hautaine carpe glissante et molle, ne demande pas la démission de Squarcini. Pas plus que Fillon ne le fait.

Conclusion: le top départ de la collation litigieuse ne pouvait donc venir que de plus haut. Suivez leur regard.

Elle est vraiment de plus en plus irréprochable la république de Sarko!

Tags: , , ,

Catégorie: Mignardises

Laisser un commentaire