Suisse: forfaits fiscaux ou Croix-Rouge fiscale?

En Helvétie, le fric importé est mieux accueilli que les immigrés clandestins ou non purement politiques.

Actuellement controversés, les forfaits fiscaux font partie d’une longue tradition d’accueil en Suisse. Une sorte de Croix-Rouge fiscale en somme. Il y a 150 ans (dès 1862), le canton de Vaud offrait déjà un système semblable pour les étrangers particulièrement aisés.

Ce régime attire certains contribuables dans les cantons qui le pratiquent et assure 668 millions de francs de recettes annuelles aux communes, aux cantons et à la Confédération.

Dans le canton de Vaud, on compte actuellement quelque 1400 forfaits fiscaux, dans le Valais plus de 1100 et à Genève 690. Il y en a actuellement 28 dans le canton de Neuchâtel et … un nombre certain ailleurs en Suisse.

Ce jour, le Conseil des États, Chambre des cantons (et des idées rétrogrades), a refusé de supprimer cet avantage, tout en durcissant ses conditions d’octroi. La question doit encore être débattue par le Conseil national, Chambre du peuple vaguement plus responsable que son homologue.

Au plan cantonal, Zurich les a supprimés, voyant quelques riches contribuables étrangers bénéficiaires refluer vers des cantons de Suisse centrale plus accueillants.

En Suisse romande, les forfaits ont aussi de moins en moins la cote: des initiatives pour les supprimer au plan cantonal sont dans les cartons, au grand dam des argentiers cantonaux de Genève et du canton de Vaud.

Le système engraisse les pseudo « conseillers fiscaux » pas intelligents ni inventifs, suivis par leurs laquais que sont les serviles commis des banques.

On les présente souvent, à tort, sur les chaînes de TV françaises comme les « géniaux » gardiens des portes de l’eldorado fiscal helvète, ceci pour leur plus grande jouissance.

Ceci aussi sans aucune autre forme d’analyse et d’esprit critique. En effet, ces races de rabatteurs professionnels souffrent du manque de créativité manifeste des individus qui les composent.

Leur tendance maladive à la consanguinité va en plus  amplifier leur mort annoncée. Et ceci malgré l’arrivée prochaine d’un nouveau président français prônant pour une fois plus de justice fiscale pour ses compatriotes.

Tags: , , ,

Catégorie: Mignardises

Commentaires (10)

Trackback URL | Comments RSS Feed

  1. Charles Le Chauve dit :

    Eh les français, je veux pas dire, mais franchement s’êtes bien gentil de critiquer, je pense que y a bien plus de chose qui sont pas correctes chez vous, et si ces gens viennent chez nous, c’est parce que notre état leur prends moins, voilà tout. Je vois pas où est le soucis. Vous avez vos (immenses) problèmes, nous avons les notres.

    • Cher Charles,
      Chauve ou pas, sachez que ce blog est rédigé en Suisse depuis la Suisse par un suisse …

      • Charles Le Chauve dit :

        Bien à vous ^^
        J’ai eu droit à ce genre de théories ce week-end d’un cher ami français + pub avec des € sur le côté + un « compteur Sarkozy » + pas mal d’articles sur la France sur l’accueil = confusion au rendez-vous!
        Vous pouvez donc retirer mon commentaire. Au plaisir et désolé

      • cricri dit :

        Kalvin Whi………
        Suisse de quelle région ? Si vous n’êtes pas content, rien ne vous oblige d’être Suisse,de rédiger en Suisse depuis la Suisse. Demandez l’asile politique dans un pays qui admet ce genre de con….s.

  2. Marc Gilbert dit :

    Quelque soit la position de chacun sur les forfaits fiscaux et les autres manières de détourner les fiscs nationaux, aucun progrès ne pourra être fait aussi longtemps que l’on reste dans l’hypocrisie la plus complète; chacun défendant ses avantages personnels ou étatiques au détriment de toute analyse objective.

  3. olci dit :

    L’impôt heureux ou Fisc malhonnête ?
    Les nombreux cadeaux fiscaux déjà accordés à des milieux aisés,en contradiction avec les lois et règles d’équités les plus élémentaires provoquent colère et indignation dans la population, imposée elle sans rabais !
    Pour taire les pertes en impôt sur env. 16 mia., le responsable se retranche derrière le ‘secret bancaire ‘ ! Malhonnête et délétère, car bientôt les organes compétents des Etats étrangers vont aussi faire pression sur ce canton qui favorise le tourisme fiscal pour leurs entreprises et riches particuliers !
    Il y a des élections, votons pour des personnes crédibles et honnêtes !

  4. J. Locke dit :

    En voyant le titre du site Ouvertures.info, une autre lecture de l’info, site que je ne connaissais pas, je me suis réjouis… puis j’ai lu. La critique du système de forfait doit être faite, c’est vrai. Malheureusement, je ne trouve aucune réponse à mes questions dans cet article puisqu’il ne comprend que mépris pour les institutions et parti pris envers les autorités qui ne pensent pas comme l’auteur, le tout avec une certaine dose d’humour Bedosien (qui ne veut pas dire fin pour ma part), sans en expliquer le fonctionnement, la nécessité ou l’aptitude à atteindre les buts que fixe notre système démocratique. Ne cherchant ni polémique ni prise de bec, je suis simplement las de constater que cet article, comme beaucoup d’autres aujourd’hui, a une inclinaison politique et non journalistique. Dommage…je n’y reviendrai certainement plus. Bonne suite quand même!

  5. jesaispas dit :

    moi ma question c’est est-ce que je payerais plus d’impôt si on supprime les forfait ? ou plutôt si ces gens parte de mon canton?.

    • zurichinfo dit :

      Il faut demander au zürichois. Ils ont aboli les forfaits fiscaux et semble-t’il que le revenu a augmenté.
      De plus si Roger Federer va à Zurich, c’est que même sans forfaits la Suisse peut-être attractive.

Laisser un commentaire