Tamedia: pluralité de l’information?

Les distingués et opulents porte-flingues de Supino ont beau minimiser: il va y avoir de la casse dans le personnel, voire dans les titres de Tamedia Éditions romandes. Et les personnels ont raison de râler.

Ces coupes se feront sans aucun doute au détriment d’une information de qualité.

Ceci dit, peut-on franchement parler d’information de qualité dans le Matin?

Voire de pluralité de  l’information s’agissant des trois titres romands principaux du groupe et de leurs sites internet respectifs?

On en doute depuis des années, tant le formatage y est omniprésent et les rend de plus en plus illisibles et surtout éloignés des préoccupations du lectorat.

L’avenir est, notamment, à l’hyperlocal de haute qualité décliné sur différentes plateformes.

Et non aux desks et autres supermarchés de la dépêche d’agence truffée d’erreurs et de fautes d’orthographe.

 

Image  © Tribune de Genève

Tags: , , , ,

Catégorie: Mignardises

Commentaires (2)

Trackback URL | Comments RSS Feed

  1. Le passant ordinaire dit :

    Ce qui m’inquiète le plus c’est que le Valais devra peut-être rapatrier Mesdames Ariane Dayer et Sandra Jean du brûlot orangé et dame Judith Mayencourt l’arrogante ex présentatrice de « Couleurs locales ».
    Ne vous méprenez pas, j’aime les femmes mais pas ces trois là !

Laisser un commentaire