TF et alimentation forcée

25 octobre 2010 | par | 2 commentaires Plus loin

Les juges de Mont-Repos sont de doux dingues quand ils battent en brèche les principes d’éthique médicale confrontés à leur sacro-saint droit.

Si les médecins genevois refusent quand même de nourrir de force Rappaz, le TF va les condamner sur quelles bases, sinon objectivement mais surtout subjectivement parlant ? pour avoir commis quel délit en toute conscience et volonté ?

Leur jugement en l’espèce ne tient pas la route cinq minutes, notamment au plan du respect des conventions internationales signées par la Suisse et surtout au plan éthique. Ce n’est qu’un jugement de circonstance spécifique au cas Rappaz.

Justice de sous-classe sans doute.

Tags: , ,

Catégorie: Mignardises

Commentaires (2)

Trackback URL | Comments RSS Feed

Sites That Link to this Post

  1. Esther et l’élastique | ouVertures.info, une autre lecture de l'info | 5 novembre 2010
  1. Le Club dit :

    Au nom de la liberté de pensée et d’action, nous participons ainsi à une assistance au suicide, une façon de nous débarasser du cas Rappaz, en le laissant se laisser crever. Nous n’avons vraiment pas de couilles, honte à nous. Il est en train de sauter du pont. Il s’agit de le rattrapper, de l’alimenter de force et avec une plainte pour non-assistance à personne en danger contre le corps médical criminel. Si il s’agissait de mon ami Favre, il prendrait une engueulée magistrale dont il se souviendrait advitam eternam.

Laisser un commentaire