Trader ou chien de Pavlov?

En prenant un peu d’altitude, on s’aperçoit une fois de plus que le trader est une race d’un extrême et dramatique conformisme.

Quelques chiffres du CAC 40 sur 10 ans, ce thermomètre qui sert d’évangile auxdits « spécialistes »:

21 septembre 2001 : 3663
7 mars 2003 :  2575
18 mai 2007 : 6057
24 décembre 2008 : 3116
10 juillet 2009 : 2983
18 août 2011 : 3076

La montée au sommet de 2007 est une imbécillité créée exclusivement par les traders/banquiers (les fameux subprimes cotés triple A)  et qui ne veut rien dire économiquement.

La chute de 2009 ou celle d’aujourd’hui n’ont strictement rien de bizarre ou de dramatique. Ce ne sont que des corrections nécessaires.

On se fiche d’ailleurs pas mal de la bourse. Et des boursicoteurs. Ce sont les économies réelles qui importent. Et pas leur économies.

Qu’ils se débrouillent donc avec ça.

N’en déplaise à « Jean-Pierre Gaillard, en direct du Palais Brongniart » .

Tags: , , ,

Catégorie: Mignardises

Laisser un commentaire