UBS : chiffres trompeurs

26 octobre 2010 | par | 2 commentaires Plus loin

Les médias traditionnels ont pour règle de reprendre sans aucune forme d’analyse ou de réflexion les informations de l ‘UBS: on boit la parole des banquiers comme l’élixir de la paresse et on les imprime.

Or que nous dit la banque elle-même ce matin ? dans un français peu clair et un communiqué alambiqué de plus  ?

C’est que dans son résultat de 1.644 milliards de francs de  « profit », il y a plus de la moitié ( 825 millions de francs ) qui est constituée d’un crédit d’impôt.

Ou exprimé en d’autres termes, de prix payé par le contribuable. Qui visiblement n’a pas encore compris que c’est lui qui faisait en sorte d’enrichir trimestre après trimestre les gnomes de la banque.

Après la socialisation des pertes, la ponction des crédits fiscaux sur le dos du mouton.

Tags: ,

Catégorie: Mignardises

Commentaires (2)

Trackback URL | Comments RSS Feed

  1. george de glücksbierg dit :

    Je ne suis pas pessimiste, plus la crise durera, plus il faudra réformer, l’UBS aussi avec les escrocs qui sont toujours en place, mais qui s’accrochent. L’UBS recevra encore une aide de Berne, pour payer les bonus contractuels. Quand ma mère voulait se séparer d’un employé indélicat, elle lui donnait 6 mois de salaires et fuera. Ce système de bonus est de la folie, car il ne repose pas sur le mérite, mais sur le cfa. Il faut sortir de cette spirale malsaine et poursuivre ces gens pour prévarication, après les avoir indemnisé.

  2. george de glücksbierg dit :

    Ce qui m’énerve chez le suisse lamda, c’est que pour lui, du moment qu’il y a une casquette, on doit le respect, baisser les culottes et se faire baiser, qui sait en fanfare. Car le suisse est quelqu’un qui a peur, peur de tout. Pourquoi ce manque de courage, d’éthique. En ce sens je suis différent, sans être un héros. Pour m’interdire ma chaise, véhicule lent, article 122, il faudra un règlement communal, on va se marrer. Au port, il est indiqué no camping, sans aucun fondement légal et vive les amendes à rembourser. Je prépare une surprise qui viendra de haut lieu, du Jefe de la Secretaria de Despacho, Miguel Guitart du Palacio de la Zarzuela, avec qui j’ai correspondu en 2006.

Laisser un commentaire