UBS : slip ou string ?

15 décembre 2010 | par | Pas de commentaire Plus loin

Pas besoin d’édicter, à coups de millions,  un stupide dressing-code interne à l’usage de l’employé débile.

Il suffisait aux dirigeants de l’UBS en mal de sensations érotiques (lire : de l’afflux de billets de 1’000) de signer des autographes et de les faire afficher dans les succursales. Grübel et Villiger à poil mais en string, ça en jette. Et ça fait venir le client langue en bas.

En plus, ça fait forcément sérieux de s’attaquer aux bonus de la chair plutôt qu’à ceux des traders.

Ces derniers, désormais,  iront d’ailleurs travailler dans un garage, loin du vulgum pecus, pour que le reflet de leurs bonus odieux ne nuisent pas aux bonnes relations entre voleurs et volés.

Tags: , , , ,

Catégorie: Mignardises

Laisser un commentaire