UBS-USA: 32 traîtres aux Etats

Après avoir raconté tout et n’importe quoi au sujet du Conseil fédéral et de ce fameux accord, 32 membres du Conseil des Etats s’aplavantrissent sans vergogne et encore plus bas que le gouvernement, puisque leur version de l’accord UBS est en plus munie d’une clause de rétroactivité assassine pour la sécurité du droit.

Appliquant ce genre de raisonnements, chacun pourra ainsi demander dorénavant que l’on applique, par exemple, à son cas de dépassement de vitesse, le droit de l’époque au cours de laquelle les limitations n’existaient pas. Vive la rétroactivité.

Retour au temps des Burgondes, et encore. Enfin, il y a déjà 32 noms à biffer IMPÉRATIVEMENT lors des prochaines élections fédérales

Tags: , ,

Catégorie: Mignardises

Commentaires (1)

Trackback URL | Comments RSS Feed

  1. Horsparti dit :

    Entièrement d’accord qu’il ne faut pas réélire les membres du Conseil des Etats qui ont voté cet accord. Et on va voir aujourd’hui qui il faut biffer au Conseil national.

Laisser un commentaire