UDC: dernière connerie en date

Brunner n’en est pas à une crétinerie près.

Mais la dernière en date est assez originale: la juxtaposition des besoins en énergie et de l’immigration.

Sans les immigrés on n’aurait pas besoin de Mühleberg … à en croire le redoutable penseur de la droite extrême.

A force de sortir de pareilles âneries, le président de l’UDC va finir par devenir radioactif.

PS: sans l’immigration, on finance comment l’AVS sauce UDC ?

Tags: , ,

Catégorie: Mignardises

Commentaires (7)

Trackback URL | Comments RSS Feed

  1. Daniel dit :

    En cherchant bien, je pense qu’il peut arriver à imputer tout, absolument tout, aux étrangers !

  2. mousseman dit :

    Le fait est que 100000 immigrants nécessitent approximativement 1 milliard de kW/h pour pouvoir vivre et travailler. Cette éléctricité viens d’une source ou de l’autre. Vue que l’hydraulique est épuisé au niveau de la capacité possible, il reste ou les options vent, ou le solaire, avec un backup de pompage-turbinage.

    Le problème, c’est que exactement les gens qui veulent sortir du nucléaire ne veulent nonplus cela, pour des raisons de protéction de paysage.

    Donc il reste le gaz, le charbon ou le nucléaire. Vue que le charbon produit plus de radioactivité qu’une centrale nucléaire, cela réduit les options.

    Donc on veut ou du CO2 ou le risque (en Suisse) extremement faible d’une contamination nucléaire. En plus, on n’ose pas être hypocrite – si c’est pas nous qui ont les centrales modernes, c’est la France qui va les avoir avec certainité (et les stationner prés de la frontière), et nous vendre l’éléctricité au prix fort, au lieu d’entreprise Suisse, qui sont en possession des cantons et communes.

  3. Fidel dit :

    Je viens de visiter ton site internet, extrêmement puéril et grotesque et je remarque même que tu te mets au mensonge afin de pouvoir discréditer le parti qui fait ton fond de commerce : L’UDC.
    Toni Brunner a dit  » Si l’immigration continue à ce rythme-ci, nous serons bien obligés de construire une centrale nucléaire » et il l’a illustré avec Mühleberg. Mais quand on est fondamentalement contre l’UDC ou qu’on croit tout ce que les médias au service de la gauche et du centre disent, on peut se demander de quelle valeur est l’information que tu présentes.
    Je te souhaite tout de même de Joyeuses Pâques
    Fidel Petros

    • kalvin dit :

      Le genre de commentaires ci-dessus n’empêchera personne de passer de bonnes fêtes de Pâques…

      • Fidel dit :

        Je vois que même quand tu n’as rien à dire, tu l’ouvres. Navrant mais pas étonnant d’un intolérant comme toi ( c.f. plusieurs articles que tu as rédigés sur l’UDC ). Mais vu que je défends la liberté d’expression et que j’en use, je ne vais pas t’interdire d’écrire des textes mensongers, le peuple a montré plusieurs fois sa divergence par rapport aux élites et aux personnes de ton genre qui prônent la tolérance avec tous mais ne l’appliquent que quand ça les arrangent
        Bien à toi
        Fidel

        • kalvin dit :

          Cher Fidel,
          D’abord nous n’avons pas gardé les moutons noirs ensemble et votre tutoiement n’est pas de mise. Pour le surplus, la « démocratie » à la sauce UDC a mené dans un passé que vous êtes trop jeune pour comprendre et avoir connu aux pires excès. C’est dire que parfois, même le peuple se trompe: il n’y a qu’à regarder un peu l’histoire pour le constater.
          Ce qui est navrant et dangereux, c’est que la formation que vous plébiscitez induit constamment le citoyen en erreur. Ceci pour des motifs qui lui sont propres mais qui le sont moins.

          • David dit :

            Si l’UDC induit constamment le citoyen en erreur comment se fait-il que malgré toutes les attaques cordonnées des médias « mainstreams » et des partis dits « traditionnelles » ce parti ait réussi à faire un score de 26.8% au Conseil national ? (ça fait quand même un quart de l’électorat suisse)

Laisser un commentaire