Vol des rentes : qu’une étape

Un premier pas. Mais il faut continuer à déséquilibrer et combattre la droite avide de pouvoir, d’argent et de ce qu’elle croit être la gloire, elle qui refuse de voir où sont les réels problèmes.

Le sinistre et  teutoniquement nôtre Burkhalter commence à se rendre compte que ça ne sera pas une partie de plaisir, lui qui estime que la LPP est incomprise. Tant mieux.

La LPP n’est pas incomprise, elle ne sert bientôt plus à rien dans sa forme actuelle. Après le vol des rentes, c’est à l’augmentation substantielle de ces dernières qu’il faut tendre, et ceci exclusivement au moyen de cotisations à charge du patronat, doublées pour les banques. Et surtout ne plus relâcher l’étau jusqu’à ce que l’aigle de droite plie.

Rien moins qu’un devoir citoyen.

Tags: , , ,

Catégorie: Mignardises

Laisser un commentaire