5e révision de l’AI: vous voulez être dénoncés?

rtemagicc_5_iv_non_f.jpg Avant de voter le 17 juin, il est bon de rappeler aux indécis ainsi qu’à ceux qui ne veulent que chasser les abus qu’en votant cette modification de la loi, ils s’exposent à non moins qu’une nouvelle porte de sortie très efficace pour leur employeur (et même pour leur famille) en direction de l’exclusion. Sans que l’intéressé le sache, la nouvelle loi permettra en effet à l’employeur de "dénoncer" son employ à l’AI en raison de ses mauvaises prestations, pour espérer quoi ? deux choses simples, soit un apport financier pour combler le manque de productivité, soit le moyen pratique et sans risque de le congédier. C’est du progrès social ça, non ? et que dire du mari qui annonce en douce sa femme à l’AI, car la loi ne définit pas qui dans la famille peut le faire…. superbe silence. Alors bien sûr que certains abusent, mais ça ne représente selon l’AI elle-même qu’un pourcentage négligeable. C’est donc ce genre de société de la délation récompenée que le suisse moyen veut ? espérons que non !

Tags: ,

Catégorie: Res politica

Laisser un commentaire