AI: 5eme révision, pour les indécis

logo_v_ai_pt2.jpgSi vous ne voulez pas

  • que votre dossier médical devienne public, même si votre médecin le refuse
  • que votre employeur ait le droit de vous annoncer à l’AI sans votre consentement et sans que vous le sachiez
  • que n’importe qui dans votre famille puisse faire de même
  • que 64 000 personnes touchent environ un tiers de moins d’un revenu déjà ridiculement bas, par la suppression de force des rentes complémentaires pour lesquelles on a cotisé depuis des dizaines d’années
  • que lors de la prochaine révision de l’AVS cette fois on vous supprime également des prestations
  • que des fonctionnaires totalement incompétents continuent de dormir des mois avant de répondre à une simple lettre
  • que votre employeur ait une nouvelle façon légale de vous mettre à la porte en douceur, sans avoir aucune obligation de son côté
  • continuer enfin de croire ce que racontent les politiques qui ont permis entre autres le trou impuni de Swissair environ 2 fois plus grand que celui de l’AI
  • simplemement constater que la société ne veut déjà plus des plus de 50 ans dans le marché du travail mais vous promet fallacieusement de réinsérer des handicapés par cohortes …
  • si vous voulez simplement faire parler votre coeur et vous montrer solidaires de ceux qui sont MALGRE EUX touchés par un handicap, ce qui est déjà en soit un assez fort motif d’exclusion
  • si vous pensez que la Suisse peut et doit encore rester un pays dans lequel la solidarité existe
  • si vous pensez que lorsqu’on cotise pour être couvert pour un risque, on doit en avoir pour son propre argent (minime certes) mais économisé pour cette hypothèse
  • si vous voulez que cesse la dictature du fric, des patrons voyous et des politiques aveugles et de mauvaise foi

alors faites oeuvre citoyenne et de bon sens: refusez la 5e révison de l’AI. Tous les arguments des tenants de cette révison ne sont que de la poudre aux yeux. Ouvrez les vôtres et cessez de vous laisser faire.

Tags: , ,

Catégorie: Res politica

Laisser un commentaire