Brélaz et Pacôme

25 septembre 2008 | par | Pas de commentaire Plus loin

Voici la Municipalité de Lausanne et singulièrement le géant vert en face de ses responsabilités :  devoir préaviser « dans les meilleurs délais » sur l’érection éventuelle d’un Champignac d’airain suite à un vote favorable de son conseil communal sur la Pétition déposée par La distinction, l’organisation qui décerne chaque année depuis 1988 le Champignac d’Or.

On ne résiste pas au plaisir de reproduire ici servilement deux morceaux choisis:

a) le préambule de la pétition de 2007 trop peu connue du public
b) une partie du communiqué de presse de hier

Pétition : un Champignac d’airain pour Lausanne

Ayant vu naître sur son sol le Grand Prix du Maire de Champignac, qui depuis 1988 distingue les plus belles prouesses oratoires et littéraires romandes de l’année, ayant elle-même fourni, par ses autorités et sa population, de nombreux lauréats et de plus nombreux encore candidats à ce Grand Prix, ayant perdu depuis l’annexion bernoise toute figure tutélaire capable à la fois de l’incarner et d’assurer son rayonnement par-delà le lac et les collines, la ville de Lausanne se doit d’honorer dignement le Maire de Champignac en lui dédiant un monument grandiose et impérissable, situé en un emplacement visible et passant. N’importe quelle forme pourra être envisagée : colonne, trophée, mémorial, aquarium, cénotaphe, tumulus, mausolée, sépulcre, stûpa, alignement mégalithique ou arc de triomphe. Il importera seulement de mettre en évidence l’élan champignacien et son lien indissoluble avec la cité.

Les personnes soussignées, amies de la logique et de la langue française, demandent
au Conseil communal de Lausanne :

• d’approuver le principe de l’érection en ville de Lausanne d’un monument voué à la gloire du Maire de Champignac,
• de charger la Municipalité d’envisager les modalités pratiques d’une telle érection.

Communiqué de presse du 24 septembre 2008 (extraits)

Après avoir fermé son métro au surlendemain de son ouverture, Lausanne vient de se porter volontaire au titre de capitale du champignacisme. Mardi 23 septembre 2008, après 25 minutes de débat, le Conseil communal de la cité a en effet choisi par 43 voix contre 26 et 1 abstention de transmettre à la Municipalité (pour rapport et préavis) la pétition de l’Académie champignacienne déposée le 2 novembre 2007 et munie de 178 signatures.

L’Académie champignacienne et La Distinction
se réjouissent de ce choix courageux, et attendent avec intérêt et bienveillance les propositions de monument que la Municipalité de Lausanne ne manquera pas d¹imaginer. Nous tenons toutefois à rappeler aux autorités qu¹elles devront impérativement demander une autorisation de manifestation avant de procéder à l¹inauguration. Faute de quoi, la police se verra contrainte de l¹empêcher.

Lausanne, le 24 septembre 2008

PS : après le M2, on pourrait imaginer la Zorglomobile verte M3 modèle BréLA à l’horizon 2012.

Tags: , , , , , , , , ,

Catégorie: Res politica

Laisser un commentaire