Chavornay : municipalité chatouilleuse

19 janvier 2010 | par | Pas de commentaire Plus loin

Leuleu, le grand gugusse particulièrement doué en français qui préside aux destinées de la commune de Chavornay ne supporte pas d’apprendre ce qui concerne sa commune seulement après ses électeurs. Faut dire qu’il travaille à son rythme le grand gaillard.

Comme lorsqu’il convoque la presse pour fêter les 20 ans de ses jeunes concitoyens en prévoyant 3 heures différentes pour le début de la cérémonie. Ordre et tradition en somme.

Chacun sa croix ma petite dame, c’est un élu lui. Mais voici qu’un journal local, l’Omnibus d’Orbe, s’est mis à très justement informer ses lecteurs sur des points que la Municipalité de Chavornay n’avait même pas encore daigné transmettre au Conseil communal, ni n’avait semble-t-il trop l’intention de le faire, en tous cas rapidement.

Crime grave du rédacteur qui a dévoilé que la RPLP ne serait jamais remboursée à Chavornay, d’abord parce que ce n’est pas légal, et ensuite parce que le double jeu politique ne mène jamais à rien : on ne peut pas vouloir des camions, vouloir sa propre sortie autoroutière et ensuite demander la gueule enfarinée à Berne de supporter financièrement le passage des poids lourds.

Juste retour des choses donc pour une municipalité qui voulait se faire plus grosse que le boeuf et trouvait justifié de pouvoir boire le petit lait de la laitière locale tout en embrassant son sein gauche ou droit, selon la tendance.

On oublie de dire que l’intéressé à obtenu de hurler en retour dans le même journal local, en faisant rire une bonne partie de la population du district par cette démarche enfantine. Pas génial comme communicant.

Tags: , , , , ,

Catégorie: A la Une, Res politica

Laisser un commentaire