Dramatique verdict

14 février 2011 | par | Pas de commentaire Plus loin

On est contents. On pourra garder fusils et autres gadgets tueurs à domicile.

La Suisse est sauvée.

Le Suisse quant à lui restera ce guerrier à domicile et en pantoufles qu’il lui est donné d’être et de devenir depuis sa plus tendre enfance.

Le service militaire fait l’homme. L’arme le dépucelle. Et le reste n’est que billevesée de gauchiste pervers.

Les partis exultent aujourd’hui, chacun dans leur camp, et chacun avec leurs arguments.

Vive donc le résultat moderne d’une démocratie modèle qui à la face du monde fait la démonstration de sa vivacité et de l’importance vitale de ses consultations civiques.

L’esprit du front bas du Suisse primitif est sauf. Celui de son cousin le neinsager aussi, et celui enfin de celui qui ne dit et pense jamais rien se révèle une nouvelle fois au grand jour.

Mais on s’en fout, finalement. Le chasseur continuera de chasser, le tireur de tirer. Et le temps de passer.

Et les consultations populaires d’être tout sauf ce qu’elles devraient être, de véritables débats d’idées. Ce dimanche a été celui des jeux de dupes et des menteurs. Un de plus.

Tags: , ,

Catégorie: Res politica

Laisser un commentaire