DSK: Cy Vance a totalement dérapé

Faire sa publicité électorale sur le dos d’un très gros gibier, telle a été la seule et unique raison d’agir du procureur Cyrus Vance junior, qui n’est pas franchement un junior dans son entêtement.

Il apparaît aujourd’hui que dès les premières heures après la dénonciation par la camériste, les versions divergeaient et ne pouvaient confiner à une quelconque vraisemblance. Dans un tel cas, la plus grande prudence s’imposait.

Non pas tant sur la base de l’enquête générale de moralité et de crédibilité à laquelle le DA de New-York s’est maintenant livré, mais par la simple mise en évidence des éléments de faits rapportés par la plaignante.

Entre 12 h 00 et 12 h 28, réussir à faire le ménage dans deux suites de luxe, à accepter de force deux fellations distinctes d’un bonhomme de 62 ans avec deux érections distinctes, sans compter le temps nécessaire au rétablissement du fameux bonhomme pour qu’il paraisse tiré à quatre épingles en faisant son check-out, relève du record du monde sinon de l’univers.

Face à un tel galimatias, le dénommé Cy Vance ne pouvait que douter, avec méthode certes, mais douter avant de taper. Il a fait le contraire et peut donc aller se rhabiller. Il avait d’ailleurs la queue entre les jambes lors de ses interventions de hier.

Sans doute le remords d’avoir raté une nouvelle fois un gros coup médiatique, mais au prix de la mise à mort de DSK.

Tags: , , ,

Catégorie: Res politica

Laisser un commentaire