Chapitre.com et IMX Postal Services: le bazar!

20 juillet 2012 | par | 2 commentaires Plus loin

Le site Chapitre.com fait souvent parler de lui sur la toile. Et pas nécessairement en bien.

Un des principaux reproches qu’on peut lui faire est d’afficher comme étant en stock et donc immédiatement disponibles quantité d’articles qui en fait ne le sont pas. Ils sont là pour faire joli au niveau de la vitrine, mais ne sont effectivement commandés par Chapitre.com …. qu’une fois que l’acheteur final les a lui mêmes achetés.

Et ceci se passe aussi bien au niveau des livres qu’à celui des DVD. Bien entendu, ce genre de stock virtuel ne coûte pas cher en financement. Cependant la mention du fait qu’un article est disponible en stock alors qu’il ne l’est en fait pas n’est pas conforme à la loi. Pas plus qu’il n’est conforme à une bonne pratique commerciale et simplement à l’honnêteté.

Dans ses conditions générales contractuelles d’expédition, Chapitre.com s’engage en outre à livrer dans les deux jours s’il s’agit d’un client habitant la Suisse (voir ici au milieu de la page environ )

Cette condition contractuelle n’a jamais été franchement respectée ces dernières années. Mais globalement ça marchait pas mal.

Depuis quelques jours en revanche, c’est devenu bien pire. En effet, Chapitre.com a troqué un excellent transporteur cher contre un machin informe vaguement moins cher, qui plus est pas très futé et qui s’intitule IMX Postal Services, dont le slogan est « pour une distribution postale plus fiable et plus rapide« …

De transporteur international, cette organisation n’a que le nom. Elle est en effet incapable de tracer un colis à l’international. Son site internet raconte des sottises et mélange les numéros de colis. En plus, ou le colis n’est pas connu du système, ou il est en préparation, mais personne ne sait jamais où le colis se trouve.

Funeste choix que celui ayant conduit à ce changement. En effet, les colis n’arrivent plus, on ne sait pas où ils sont, et comme de bien entendu, le transporteur et Chapitre.com se relancent la responsabilité l’un sur l’autre pour un délai inapproprié ou une perte de colis. Bref un bazar généralisé qui n’incite pas le client à revenir chez Chapitre.com.

Quand on se pique de mener une petite enquête sur le colis parti de chez Chapitre.com, et qui voyage dans le monde grâce aux « bons soins » de IMX Postal Services, on y apprend que partant de France, un colis pour la Suisse traité par le redoutable IMX Postal Services est évidemment acheminé d’abord … en Belgique, ceci après une bonne journée de délai.

Après avoir dormi dans un entrepôt 24 heures supplémentaires en Belgique, le colis s’en va, on ne sait pas trop où, puisque la seule chose que la société de transport est capable de dire est « qu’il a quitté le territoire du pays d’expédition » (pas la France donc, la Belgique, pour faire simple).

Dans son périple, le colis change en outre trois fois de numéro de suivi, ce qui rend ce dernier impossible, car on ne sait pas si le colis, par un heureux hasard va aller à Hong-Kong avant de revenir en Suisse pour simplifier son traitement.

Un responsable de IMX Postal Services est même capable d’écrire dans un mail la phrase éclairante et empreinte de sagesse suivante: « Encore une fois, pour le délai de 1 à 5 jours veuillez vous rapprocher de Chapitre, nos conditions de délai n’étant pas celle-ci définies avec nos clients« . Sans autre commentaire …

Une seule conclusion: Chapitre.com et IMX Postal Services : à rayer de vos listes immédiatement et sans regret.

PS: 4 jours après la confirmation écrite et numérotée d’expédition du fameux colis dont on décrit le périple ci-dessus, celui-ci se promène encore quelque part … aux dernières nouvelles ce serait la faute de la douane .. qui va sans doute lire les livres avant de les laisser passer, ces dangereux produits explosifs.

Tags: , , , ,

Catégorie: Economie

Commentaires (2)

Trackback URL | Comments RSS Feed

  1. hectorastudillo dit :

    Je souscris completement, depuis l’espagne. A eviter a tout prix.

  2. Olivier dit :

    Idem pour la Belgique où DPD (sous-traitant de IMX pour la Belgique) est incapable de tracer un article.

    Pour toute question, Chapitre répond qu’il a transmis à son transporteur et qu’il remercie de la patience du client.

    Déplorable !

Leave a Reply