Cher Hans-Rudolf, comme t’es président …

20 février 2009 | par | 2 commentaires Plus loin

Cher Hans-Rudolf,

Comme t’es président cette année, je t’envoie ce petit mot pour te dire combien je comprends ton désarroi face à ce qui arrive avec ces fichus banquiers et ces sacrés agents du fisc américain et leurs juges. Tu leur a déjà signé pour plus de 60 milliards de chèques en blanc, et voilà qu’ils attaquent ce fameux secret bancaire si cher à ton  cœur, en plus presque en cachette, comme des banquiers en somme. Ils ne t’auraient en plus rien dit si la FINMA n’avait pas reçu un coup de fil providentiel qui a finalement atterri sur ton bureau.

Je voulais te dire aussi que je n’ai pas très bien compris la chronologie et la façon, selon toi,  dont les choses se sont passées cette semaine. Le Conseil fédéral s’est réuni en séance de crise à la maison de Watteville un soir, mais pour ne rien décider donc, puisque c’est la FINMA toute seule comme une grande qui a donné des ordres non publiés (ordonnance) à cette fichue UBS. Dans sa grande indépendance et son grand souci du bien commun.

merz-prod3On peut toutefois se demander si finalement (ou Finmalement) c’est pas dans l’autre sens que tout ça est arrivé.

J’avais cru comprendre que les frères Kurer et Rohner ne pouvaient plus mettre un pied en Amérique sans se voir passer illico des menottes. Ce qui évidemment faisait un peu mauvais genre. Il fallait trouver une solution  immédiate à cette pression américaine, et la seule que la FINMA a trouvée a été de se coucher en dessous de la ligne de tir pour ne pas être touchée par les balles.

Mais la FINMA, elle est venue chercher ses ordres où ? parce que pour prendre des décisions aussi stratégiques et illégales, il fallait bien qu’elle soit couverte. Ce ne sont pas franchement des Zorros qui siègent dans ce cénacle, mais plutôt des zéros sinon des héros.

Alors en fait je voulais juste te demander, cher Hans-Rudolf, si tu crois encore une seconde que ce que tu racontes est vrai. A savoir que le secret bancaire est intact et n’a pas été touché. Et qu’on a puni les fautifs, ceux qui fraudent. Parce que si je lis bien l’accord UBS-USA, les fraudeurs ne sont pas seulement les contribuables mais aussi les banquiers de l’UBS eux-mêmes avec leurs petites valises et leurs ordinateurs portables cryptés …

Et pendant que tu faisais ton petit show hier après-midi, les Ricains tiraient la deuxième salve, celle qui va coûter définitivement son existence au secret cher à ton cœur…

Alors Hansi, garde bien la ligne s’il te plaît, car comme ça on est sûr que ça va aller. Ça ne coûtera que quelques dizaines de milliards de plus au contribuable helvétique, mais finalement, on se sera bien marré.

Tout de bon encore et meilleurs messages. Et j’attends ta réponse avec impatience !

Ton bien dévoué kalvin

PS: il paraît d’après la notice que ce médicament PK-Merz® représente un principe thérapeutique  permettant une amélioration des principaux symptômes de  la raideur (rigor) , des tremblements (tremor) et de la rigidité motrice (akinésie). Rien à voir donc avec la situation présente, qui n’est en tous cas pas un cas de rigor nécessitant qu’on tremble ! En revanche, on se fait mettre la pastille … faudra donc trouver quelque chose contre la furor

Tags: , , , , ,

Catégorie: Economie

Commentaires (2)

Trackback URL | Comments RSS Feed

  1. Hans-Rudolf , le sénile, a détruit une grande partie de notre économie avec Doris, l’idiote hallucinée. Ce sont des milliers d’emplois á la poubelle par connerie. Pourquoi ??

  2. Mes connaissances de Crans-Montana ont peur d’être trahi encore. C’est pourquoi ils ont mis en vente leurs biens immobiliers à qui mieux mieux. Les conséquences de l’imbécilité du CF sont une tragédie.

Laisser un commentaire