Renault: barbouzes naïfs vendant leurs tapis

L’émission de C dans l’air (France 5) de hier soir traitait de l’affaire d’espionnage rocambolesque de Renault.

Et parmi les invités figuraient deux gugusses du milieu des officines de sécurité ou de la sécurité en général.

L’inénarrable Martin , pied nickelé de Secuneo, qui additionne sottise sur sottise aux arguments de vente de son « cabinet » et dont on comprend pourquoi il a quitté les instances plus officielles et un grand malabar promu professeur dans une école d’intelligence économique, un certain de Jong, dont on se demande bien comment il peut professer, tant la vacuité de ce qu’il avance est patent.

Ces deux gaillards n’étaient évidemment pas étonnés de ce qui est arrivé à Renault, c’est tellement plus facile après …

Et surtout, les deux VRP en service commandé n’arrêtaient pas de vanter les mérites de leurs services et autres bureaux défensifs et offensifs, sans amener le moindre élément intéressant dans leurs interventions terriblement pauvres.

On a au moins pu se convaincre qu’avec ce genre de spécialistes, il n’est pas étonnant que la France industrielle, économique et financière soit une véritable passoire : elle ne sait ni se taire ni se protéger. Et cette carence va encore durer.

Tags: , , ,

Catégorie: Economie

Laisser un commentaire