Eveline gratte enfin son maquillage

Voici que notre chère et tendre Eveline se déballonne dans une interview à Sonntag et affirme « qu’elle s’oppose à toute forme de déguisement sur la voie publique, ce qui concerne également la burqa« . Enfin une position tranchée et intelligente.

Si on la suit en effet , les pompiers, les flics, les curés, les popes, les papes, les tramelots, les évêques,  les militaires, les rambos du DARD, les Securitas chéris, l’Armée du Salut, les participants au Carnaval, les majorettes, les footballeurs, les hockeyeurs (encore plus), les cuisiniers, les boulangers, les fanfares, les chorales, les subtils douaniers, ….etc. seront enfin obligés de remiser aux oubliettes leur déguisement stupide.

Ce qui va forcément demander une adaptation à ceux que le port de l’uniforme désinhibe de façon telle qu’ils  parviennent à tirer sept coups de mitraillettes dans un tunnel au hasard des circonstances. Ou ceux qui montent la garde devant les bals populaires à Fr 600.- la nuit plus TVA (sans compter les défraiements du chien) mais qui, une fois tout nus, se retrouvent nettement moins performants sur le plan de la gueule. Juges, procureurs et baveux aussi devront faire en sorte de ne surtout pas sortir en robe, signe manifeste d’un Oedipe mal digéré pouvant déteindre sur leur orientation sexuelle.

Au fond, c’est vrai, elle a raison Eveline, ça suffit cette société permissive où même la cuisse fuselée de la fille du voisin est visible sous sa jupette à carreaux Vichy. Désormais, chaque greffe municipal de Suisse devra afficher un portrait d’Eveline, avec une devise en dessous destinée à montrer qui dirige et dans quelle direction. Le canton de Vaud pourra opter exceptionnellement en lieu et place d’Eveline pour un portrait panoramique de Brélaz, si le mur qui le reçoit est vert clair et de dimensions suffisantes.

La Bible nouvelle sera préparée par le PBD et imprimée par la Confédération. La liste exhaustive des jurons encore autorisés chez soi sera affichée au pilier public. A côté de ces nouvelles mesures, pas de doute que le côté perfectionniste du Suisse moyen fera merveille. Un pays propre en ordre, sans qu’un poil dépasse. Le rêve en somme.

Merci encore Eveline d’avoir osé ce démaquillage politique et moraliste. On en avait bien besoin.

Tags: , ,

Catégorie: A la Une, Res politica

Laisser un commentaire