Franc-maçonnerie suisse : aux abonnés absents

11 juillet 2008 | par | 6 commentaires Plus loin

tablier maçonniqueLes deux grandes Obédiences que sont le Grand Orient de Suisse (libéral) et la Grande Loge de Suisse Alpina (conservatrice, voire parfois rétrograde) possèdent un certain nombre de loges réparties essentiellement entre Genève et Villeneuve, sur l’arc Lémanique, dans les cantons de Zurich, Vaud et Berne et un peu à Fribourg, à Bâle et au Tessin, sans oublier Neuchâtel et la Chaux-de-Fonds. Cinq mille membres au total, hommes et femmes confondus.

A l’image des obédiences européennes dont sont issus entre autres Voltaire, Mozart, Haydn, La Fayette, Stendhal, Benjamin Franklin et tant d’autres, ces deux branches suisses ont produit dans le passé des esprits fins et hors du commun.

Mais que devient ce courant de pensée, cette organisation pyramidale qui veut mieux tailler sa pierre et donc mieux se connaître individuellement et en groupe ceci pour mieux comprendre l’univers et les dieux …

Paradoxalement, la maçonnerie s’attache à l’amélioration de la vie sociale ici et maintenant, et cultive un secret et une discrétion que beaucoup ne comprennent pas. Cet aspect des choses n’est de loin pas le plus frappant. Bien qu’étant à l’origine de grandes avancées sociales comme l’introduction en Suisse de l’AVS peu après la deuxième guerre mondiale, les fils de la lumière sont un peu dans le noir permanent depuis une bonne vingtaine d’années. Un peu long comme période au cabinet de réflexion.

Passant souvent leur temps en querelles intestines sur le sexe des anges et la fameuse régularité (ma loge est régulière, pas la tienne, na), ils en oublient un peu de produire des idées nouvelles et fortes qui pourtant pourraient permettre à l’humanité sinon de progresser à haute vitesse du moins de cheminer sagement vers un peu plus de hauteur de vue, de respect et de tolérance mutuelle.

Il n’est pas utile de rester en vase clos, et de ne restreindre ses travaux qu’à la symbolique et aux interminables interprétations et discussions qu’elle peut ouvrir. Il n’est pas plus utile de refuser lâchement de « faire de la politique en loge » alors que toute action visant à l’amélioration des conditions de vie de l’homme fait par définition partie de la politique au sens large. Il n’est pas non plus utile de passer son temps à se battre pour des causes internes tenant à la régularité ou l’irrégularité de telle ou telle obédience ou loge. L’esprit du maçon est une attitude personnelle, pas une composante génétique.

On attend plus des fils de la lumière. Qu’ils baissent un peu pavillon et ouvrent les portes de leurs Temples. Qu’ils expliquent quel est leur cheminement. Qu’ils proposent des solutions aux problèmes moraux, éthiques et politiques du 21e siècle. Qu’ils soient présents dans le débat et non pas cachés derrière des tabliers à franges d’or ou d’argent un maillet dans la main et l’esprit vagabondant ailleurs.

En bref, on rappelle pour ceux qui ne le sauraient pas qu’une assemblée maçonnique régulière dans un Temple se nomme « tenue », à tel ou tel grade selon le public maçonnique auquel elle se destine. Et bien que ces tenues produisent enfin du concret, de l’engagement et des preuves par l’acte.

Car à l’heure actuelle on ne voit, un peu à l’image d’Anne ma soeur Anne, franchement rien venir, et c’est bien dommage. Le passage au siècle nouveau aurait pourtant constitué un bon moment pour distiller quelques nouvelles idées de génie, voire simplement quelques idées nouvelles, originales et utiles.

Tags: , , , , , ,

Catégorie: Res politica

Commentaires (6)

Trackback URL | Comments RSS Feed

  1. JMC dit :

    Bonjour,

    Je voulais juste savoir comment notre Monsieur Kalvin Laveplusblanc fait pour connaître de manière aussi précise des données sur l’ensemble des loges Suisses ?

    Merci
    A+
    JMC

  2. kalvin dit :

    @ JMC
    Ce ne sont pour l’essentiel que des données assez générales et publiques, JMC. Pour le reste, il faut savoir et vouloir un peu tendre l’oreille pour recueillir quelques confidences…

    PS: malgré mon patronyme, je ne prétend à aucune action miraculeuse sur le blanc à 40 ou 60 degrés 😉

  3. Olivier dit :

    Une proposition de réponse…

    En Suisse, la Franc-Maconnerie est surtout représentée par des Loges afiliées à la Grande Loge Suisse Alpina, franc-maconnerie dite « Régulière »

    Hors, il est vrai que la démarche est un peu différente dans nos Loges par rapport à celles du Grand Orient

    Notre « perfectionnement » passe avant tout par une démarche personnelle, et nous ne traitons JAMAIS de politique ni de religion, et n’avons pas, ou très peu, de ces « grands débats de société »

    En France, le Grand Orient est, sauf erreur de ma part, l’obédience majoritaire

    Le GO est beaucoup plus « visible », en ce sens que des thèmes y sont régulièrement traités publiquement, et qu’on voit même des francs-macons avec leurs décors dans les défilés syndicalistes

    Ce sont deux approches différentes et complémentaires de la franc-maconnerie, et les Frères choissent l’obédience qui leur convient le mieux

  4. kalvin dit :

    @ Olivier

    Merci pour la proposition de réponse qui m’amène à trois autres questions:
    1) pour faire partie d’Eôs, doit-on bien, impérativement (entre autres), promettre de croire en un principe créateur appelé GADLU – grand architecte de l’univers ? (comme dans les loges de la GLSA)
    2) si oui, comment concilie-t-on ce « dogme » avec la notion de l’homme « libre de ses options religieuses » rappelée sur cette page ?
    3) Cette profession de foi qui figure sur la même page n’est-elle pas en essence fondamentalement politique ?
    « Elle réunit des hommes de bonne volonté persuadés que la liberté de l’individu, l’égalité des peuples et des races, l’indépendance de pensée et d’expression sont des principes dont il faut tenir compte en toute circonstance et dont la valeur se doit d’être proclamée »

  5. Roland Itié dit :

    Le silence ordonné au nouvel arrivant pendant 12 mois au Grand Orient, tue toute mutation et progression des idées et idéaux.
    C’est lorsque le nouveau frère n’est pas amorti qu’il a un venin créateur au bénéfice de tous.
    les loges avanceront lorsqu’elles compendront que le futur se bâtit avec les idées des « laïques » et non en rabâchant toujours les mêmes antiennes.

Laisser un commentaire