France: terroristes, vraiment ?

Avec les récents événements en France, on a pu voir à quel point, avant même que les interpellés aient pu parler avec leurs avocats, on les avait déjà taxés de terroristes redoutables.

Des palabreurs patentés, très imprudents et peu convaincants ont envahi les chaînes publiques et privées, allant de leur définitions de l’hybride à de celle du pouvoir de l’islam en prison.

Des loups solitaires à l’utilisation d’internet comme moyen rapide d’endoctrinement.

Mais qu’ont donc fait, qu’ont donc commis les douze interpellés?

On ne parle pas de celui qui est mort et qui a tiré directement sur la police. Sauf qu’une nouvelle fois cette dernière ne s’est pas montrée à la hauteur pour l’interpeller vivant. Mais pour les autres, on attend, on doit attendre de savoir ce que l’on peut leur reprocher, et ce qu’ils auraient commis, avant de tirer la moindre conclusion. La parole des flics ne suffit pas, on le sait depuis des lustres, en particulier à Marseille ces jours.

Car comme dans une franchouillarderie  habituelle, on les a déjà condamnés, ne serait-ce que pour avoir imaginé dans un rêve de tuer père et mère.

On est là hors du droit usuel, de celui qui punit les actes et non pas les envies ou les tendances.

Mais que ne ferait-on pas pour asseoir un pouvoir difficile à maitriser et pour utiliser un « terrorisme » si pratique pour apeurer la population . Quel manque d’esprit critique et quelle entorse aux droits élémentaires, à commencer par la présomption d’innocence, encore plus lorsque l’on n’a rien fait.

La France dérive dans les restes de son colonialisme mal digéré.

Tags: , , , , ,

Catégorie: Res politica

Laisser un commentaire