Ils ont élu le nain de jardin au rabais

10 décembre 2008 | par | Pas de commentaire Plus loin

A une voix de la cata, voici que nos « chers parlementaires PDC » ont voulu donner dans le politiquement correct, et se plier aux ordres de l’UDC.

Ils viennent d’asseoir ainsi dans un fauteuil bancal de conseiller fédéral au rabais un gugusse dangereux mais sans envergure, le clone du père mal tué ce matin, le prototype du nain de jardin politique aux dents aussi longues que ses idées sont courtes et simplistes.

La victoire et la « confiance » mises dans Ueli Maurer sont toute relatives, mais à nouveau le PDC a fait le (double) jeu de la droite dure, craignant pour les futures élections à ce même conseil des plus ou moins honorables membres de cette portion politique girouette et sans âme.

Grâce au PDC, la Suisse ne s’est à nouveau pas grandie ce matin : à force de vouloir concorder à tout prix, on finit par acheter des conseillers fédéraux dans les hard discounts, en action, voire même en promo de Noël.

On va voir maintenant ressurgir derrière le bonnet du nain ses idées bien loin de la concordance et dans quelques mois, on aura à nouveau les geignements PDC officiels qui pollueront le climat : « on pensait être en mesure de lui faire confiance » nous raconteront-ils lorsque viendront les résultats des votations sur les bilatérales.

Il sera, pour ne pas changer,  bien trop tard pour pleurer.

On ne peut pas demander à des pieds nickelés de faire une politique intelligente.

Tags: , , , , ,

Catégorie: Res politica

Laisser un commentaire