Encore un capucin gourmand

4 novembre 2008 | par | Pas de commentaire Plus loin

C’est donc en 24 tranches ou rondelles que le capucin vaudois manifestement gourmand aurait dégusté son plat de résistance, le tout affiné sur 40 ans.

Pas de doute, l’Eglise catholique ça conserve, ça s’affine avec le temps et ça reste plus muet encore que l’armée.

On croyait qu’ils épousaient tous la religion et faisaient vœu de chasteté, condition absolument nécessaire (mais visiblement insuffisante) pour être touché par la grâce et habiter pleinement les fonctions sacerdotales …

© iconographie marque Capucin Gourmand déposée par Milco Industries, à 1642 Sorens (Fribourg donc …)

Tags: , , ,

Catégorie: Brèves, Justice & Flicaille

Laisser un commentaire