Genève, Tribunal de police récusé

16 octobre 2007 | par | 2 commentaires Plus loin
On pensait que les flics et leur défenseur habituel avaient une plus haute idée de l'indépendance de la justice. Selon eux, il n'est pas judicieux qu'un Tribunal de gauche juge l'officier de police accusé dans l'affaire dite de la balle colorante. Ils ont donc demandé à la Cour de se récuser. Il faudrait donc, si l'on comprend bien, que seuls des juges UDC pur jus siègent pour y débattre "sereinement et équitablement" du comportement d'un flic  ….plus que douteux comme façon d'aborder une défense. C'est le genre d'argument "bateau" qui finit par se retourner contre l'intéressé, mais il prend ses risques, puisqu'il est doté d'un conseil avisé…

Tags: , , , ,

Catégorie: Brèves, Justice & Flicaille

Commentaires (2)

Trackback URL | Comments RSS Feed

  1. C’est amusant: lorsque la gauche siège dans des institutions, celles-ci deviennent subitement « politisées ».

    Un peu comme dans les conseils d’administrations des entreprises publiques: quand la droite y régnait sans partage, cela ne semblait pas poser de problème. Depuis que la gauche y est entré, il s’en trouve pour crier à la politisation…

  2. kalvin dit :

    @Julien

    Tu as tout à fait raison, c’est purement simplement choquant, à quand la récusation d’un juge noir (si ça existe …) pour juger d’une violation de la norme antiraciste… ou d’une juge féminin pour juger d’un viol, on nage en plein délire !!!

Laisser un commentaire