Les flics vaudois jouent aux « Experts-La Blécherette »

Devenez acteur de votre vie (et laissez les autres vivre la leur)

Bon c’est moins ensoleillé que Miami, moins ruineux que Manhattan, mais le décor est du même acabit.

Pour attirer le chaland débile, la police vaudoise ne recule devant aucune assimilation et présente ses différents corps de métier sur un site ridiculement peint aux normes des séries US de dernière zone qui hantent les programmes TV depuis de trop nombreux lustres.

On y apprend un tas de choses, mais en particulier que le métier de flic est un métier mobile.

Un gugusse peut par exemple changer de poste de Yverdon-les-Bains à Lausanne. C’est une « forte mobilité horizontale dans la carrière » dit le site à l’aspirant-flic.

On ne sait pas si ça veut dire que le flic vaudois dort aussi la plupart du temps, du moins dans la tête.

Mais il y a aussi une « mobilité verticale » (pas forte celle-ci). C’est quand le même gugusse se sent appelé, un peu comme à Pentecôte, à endosser une fonction supérieure. Alors il se meut verticalement, s’il est élu. Amen.

A supposer enfin que le futur impétrant doute un tant soit peu de l’adéquation de ses capacités avec les qualités de base requises, on y trouve aussi quelques exemples de dictées dont on mesure le degré de facilité et pudiquement appelées lacunaires.

Elles le sont, à n’en pas douter, nettement moins que celles qui seront rendues par les véritables examinés. En plus, on a choisi du Maupassant, sans doute en raison de son côté Passe-Muraille.

En résumé pour rire un bon coup et « rester l’acteur de votre vie »,  une visite sur le site policier.ch s’impose. En plus, devant un écran, ils ne peuvent pas vous tirer dessus.

Tags: , , ,

Catégorie: Justice & Flicaille

Laisser un commentaire