Marc Roger, le retour

87063-fussball.jpg

Ainsi donc Marc Roger, politiquement persécuté par l’austère Helvétie selon ses prores dires,  va finalement devoir revenir en Suisse et se soumettre à la sagacité proverbiale de l’autorité judiciaire helvétique. On voit d’ailleurs sur la photographie ci-contre qu’il jette un regard vif sur le tarif qui l’attend.

Ce qui est marrant dans l’information de hier, c’est que l’un des avocats des joueurs, François Canonica, a peur que l’intéressé ne veuille s’arrêter en France pendant son déplacement. Quelle drôle d’idée, se dérober lui ? faire une halte définitive ?  une suggestion de transfert écologique alors, puisqu’il ne supporte pas l’avion : le cargo, la péniche et la calèche.

Tant qu’à faire en effet, comme il n’a semble-t-il pas vraiment envie de se mouiller, l’ex-sémillant ex-Président pourrait être transféré sans danger de fuite par voies maritimes, par exemple en cargo d’Espagne aux Pays-bas, puis en péniche de la marine helvétique sur le Rhin jusqu’à Bâle, d’où il pourrait être transféré par une calèche de la maréchaussée genevoise venue tout exprès pour le cueillir. Ce faisant, il ne traverserait pas son pays d’origine seul en mesure de refuser son extradition. Et finalement ça lui permettrait aussi de s’aérer un peu avant quelques longs mois prévisibles dans une atmosphère plus opaque que celle du grand large.

Tags: , ,

Catégorie: Justice & Flicaille

Laisser un commentaire