Neuchâtel: faire taire à tout prix

14 août 2013 | par | 2 commentaires Plus loin

Tribunal-InquisitionOn aime ou on n’aime pas le Matin et la typologie de ses articles.

Mais ce qui vient d’arriver à l’un de ses journalistes est proprement scandaleux dans un état de droit, ou pour être plus précis dans une Suisse qui se targue de l’être au quotidien mais qui ne cesse de démontrer qu’elle n’est que le royaume du plus fort ou du moins dérangeant.

Que l’on interroge Ludovic Rocchi pour tenter de savoir comment il a eu connaissance de certains détails croustillants, mettons encore. Bien que le secret des sources soit protégé ici comme ailleurs, du moins sur le papier.

Mais que l’on se comporte comme dans un polar de série C, soi disant pour accomplir les « actes de procédures usuels et nécessaires » démontre la terrible dépendance de la justice qui pourtant ne cesse de clamer qu’elle ne doit pas l’être.

Servant on ne sait trop quel courant, la justice neuchâteloise vient de démontrer qu’elle utilisait aussi officiellement l’intimidation comme arme.

Belle preuve de méthodes d’un autre temps qu’il convient de combattre fermement.

Tags: , , ,

Catégorie: Justice & Flicaille

Commentaires (2)

Trackback URL | Comments RSS Feed

  1. Le passant ordinaire dit :

    Avec sa mentalité ce canton n’est qu’un appendice de la Suisse. Il eut mieux valu qu’il resta propriété des Prussiens !

    • ausdiaudhzuia dit :

      C’est sûr que faire resurgir le passé prussien en parlant de la « grandeur » de cette Ville à l’époque était douteux mais révélateur du climat actuel à savoir mettre en avant des valeurs révolues dont la « grandeur » d’une soi-disant élite neuchâteloise qui s’accroche à ses privilèges en ces temps où l’argent se fait rare, cette caste arrogante cherchant à se partager les miettes d’une déchéance annoncée.

Laisser un commentaire