Le duo de choc Parmelin Triponez sur la 5e révision de l’AI

logo_v_ai_pt2.jpgparmelin.jpgtriponez.jpg Le duo de choc moderne, ouvert et rassurant …. On pouvait assister hier au soir à un "grand débat" sur la 5e révision de l’AI à la RSR dans Forums. Le duo Parmelin-Triponez dans un numéro de passe-passe habituel, outre des mensonges par omission manifestes, a montré la vacuité de cette 5e révision et son côté néfaste. Depuis 2002, les rentes octroyées ont déjà baissé de plus de 20%. Et la 5e revision ne va pas générer des économies mais va coûter plusieurs centaines de millions. En fonctionnaires supplémentaires enquêteurs, en mesures impossibles à prendre, en coaching voué à l’échec dès le début. Actuellement, les Offices AI sont incapables de traiter les dossiers à 30, 60 ou 90 jours, leur délai usuel de "réaction" étant de l’ordre de 120 jours pour une simple lettre. Et on veut leur faire faire de la détection précoce et du coaching. Non seulement ils ne sont pas préparés pour ça, mais ils n’en ont et auront matériellement pas le temps. La fameuse détection précoce va donc se matérialiser par un nouvel allongement des procédures, une absence de réponses possibles car les places de travail n’existent pas et n’existeront pas et donc, outre sabrer dans les prestations par une suppression de rente complémentaire qui est inconstitutionnelle (on a cotisé – PAYE D’AVANCE – et on ne peut donc pas ainsi supprimer des droits acquis, qu’on avait d’ailleurs promis de préserver à tout prix il y a encore peu de temps) elle n’apporte rien de bon. Cette révision est une honte législative uniquement destinée à traquer le fraudeur et à faire encore baisser les rentes pour reporter la charge financière sur l’aide sociale qui est elle cantonale … Elle ne tient aucun compte de l’obligation constitutionnelle de protéger le handicap, relayée par la Convention européenne des droits de l’homme. La Suisse se fera épingler dans les rapports internationaux, mais Blocher et ses sbires n’en ont cure : ils auront cru vaincre le fraudeur. Petite question enfin : la nouvelle annonce préalable à l’AI par l’employeur pour les employés Parmelin et Triponez, c’est quel employeur qui va la faire ? la Confédération, ? car au vu de ce qu’ils osent raconter, on peut sérieusement douter qu’ils puissent encore travailler à plein rendement….

Tags: , ,

Catégorie: Res politica

Laisser un commentaire