Les pieds nickelés se cassent la gueule

11 novembre 2007 | par | Pas de commentaire Plus loin

pied.gif

On avait annoncé que le pied nickelé Favre ne passerait pas. On rêvait d'une victoire du ticket rose-vert. C'est chose faite, bravo à Géraldine Savary et à Luc Recordon et au peuple vaudois qui a su redresser la barre et qui n'est pas tombé dans le panneau gros comme une maison que lui dressaient l'UDC et le Parti radical.

Quant aux deux zèbres de droite, à part une salutaire traversée du désert qui leur permettra de méditer sur un plan général, ils vont avoir le temps pour Favre de réfléchir spécifiquement aux compromissions de son parti et à son propre manque d'envergure, son charisme d'huître sans perle et son manque singulier d'idées intelligentes et pour Parmelin à la désormais sacralisée bêtise de Blocher qu'il fait sienne et à ses propres limites bien visibles et marquées quand on l'entend sur un sujet qui sort du cadre de la culture de la betterave ou des recettes de boutefas.

Autre raison de se réjouir: Blocher ne perd pas une mais deux voix pour le 12 décembre, et ça c'est très amusant. Car c'est la prochaine et ultime étape de ce long processus électoral automnal.

Une autre leçon à tirer à chaud: l'alliance rose verte représente l'offre politique majoritairement choisie par le peuple vaudois. Bien sûr que souvent les socialistes ne vont pas assez loin, on les aimerait plus à gauche. La crise à la tête de leur parti le démontre, mais leur succès vient aussi de l'appui de toute la gauche sans aucune voix qui manque.

Ils doivent impérativement s'en souvenir à Berne, ils représentent un canton certes, mais une sensibilité politique aussi qui est à l'opposé absolu du radicalisme, du blochérisme et autres mouvements en "isme" qui n'ont d'yeux que pour la sacro-sainte libre concurrence, le libre chômage, la libre dépression et la libre lutte pour le maintien des inégalités dans le mauvais sens, c'est à dire en leur faveur.

Tags: , , , , , ,

Catégorie: Res politica

Laisser un commentaire