Mais tétez donc ce sein, mon frère

17 septembre 2007 | par | 13 commentaires Plus loin

musulmane.jpgLe Coran est pacifiste et respectueux de l’être humain. Sur son site, le "bon pasteur" Tariq Ramadan, en ce temps de jeûne nous rappelle entre autres que selon les principes de l’islam "Il faut aussi apprendre à donner. De tout son être, de tout son cœur. Apprendre à donner de son temps, de ses sourires, de ses qualités et de son argent. Faire silence sur la haine, l’agressivité et la colère et dire, répéter, murmurer les mots de l’amour, de la tendresse et de l’affection".

On ne peut s’empêcher de mettre ce discours pacificateur et presque gentillet en rapport avec la fatwa récente prononcée par l’ouléma (docteur de la loi coranique controversé, mais docteur quand même) égyptien Izzat Al-Attiyah selon laquelle tout bon musulman obligera sa femme musulmane à donner son sein à téter aux amis de son mari durant le ramadan...

étant précisé que cette pratique est destinée à éviter toute relation ambigüe, les époux forçant leur femme à donner le sein aux amis pour nouer une affiliation familiale par le lait, empêchant ainsi toute relation illicite….. etc.

Il paraît qu’on doit laisser se développer les grandes civilisations sans entrave. Il paraît qu’il est inopportun de juger depuis ici de ce qu’est l’islam, car nous en sommes incapables. Il paraît qu’on n’y comprend jamais rien, nous mécréants. Bon, d’accord, mais en matière de protection de la personnalité, de droits de l’homme et de la femme, d’égalité devant la loi, de respect des principes de base universels du droit, on ne peut qu’être atterré par ce genre de normes imposées au nom d’Allah. Comme de celle qui, ainsi que le détaille la charia, permet à l’homme d’avoir 4 épouses et à la femme de n’avoir qu’un seul mari …. vive la liberté et voilons-nous la face.

Pas d’amalgame entre islamisme et islam prônent les docteurs de la foi de Mahomet : bien, mais ils seraient gentils de nous expliquer le fondement humain et théologique de ce genre de fatwas qui justement entraînent des assimilations peut-être douteuses mais finalement compréhensibles jusque dans leurs rangs.

© crédit photographique Sygma/24H

Tags: , , , , , ,

Catégorie: Res politica

Commentaires (13)

Trackback URL | Comments RSS Feed

  1. Sugus dit :

    Oh là là! Attention tu vas être repris par AgoraVox 😉

  2. kalvin dit :

    Rires et sourires 🙂 qui sait …

  3. Michelle dit :

    C’est « d’une absolue stupidité » et l’histoire ne dit pas « pourquoi des adultes auraient-ils envie de téter du lait au sein d’une femme, au lieu d’en acheter chez l’épicier comme tout le monde ? »

    Que le premier internaute qui voit une file d’attente d’hommes en mal de lait devant les épiceries où seraient disponibles des femmes nourricières les prennent en photos, succès assuré!
    http://www.elwatan.com/spip.php?page=article&id_article=75581

  4. Momo dit :

    Comment voulez-vous adhérer à une religion qui méprise la femme. Le Coran a été inventé au 7ème siècle de notre ère,la dernière des religions monothéistes. L’intolérance et la susceptibilité de ses fidèles, la mauvaise foi,
    l’ignorance crasse, le fanatisme aveugle, une religion devenue une aberration de l’esprit, de l’intelligence et du coeur, où une sexualité refoulée produit des déviances et des gens malheureux, une civilisation brillante qui n’est plus que l’ombre d’elle-même. Que c’est triste le temps perdu.

  5. Sugus dit :

    Il y a de tout dans l’islam : à boire, à manger, à vomir… et même à rire !
    Mais attention aux simplifications réductrices, dans le christianisme aussi il y a le meilleur et le pire. Chacun en fait ce qu’il veut!

  6. Je suis très sensible au commentaire de Sugus : « dans le christianisme aussi, il y a le meilleur et le pire ».

    Quelle que soit la religion, tout est question d’interprétation et « d’obédiance » : j’ai vu un pasteur accepter, sur la demande de la famille, de « faire l’enterrement » du plus grand laïc du village dans lequel je vivais parce que pour lui, ce qui comptait, c’était l’homme qu’avait été ce laïc et non son absence de conviction chrétienne.

    J’ai vu des croyants être tellement intolérants face à d’autres modes de vie, tellement à l’opposé de ce « aimez-vous les uns les autres » que pour moi, la religion en tant que telle n’importe plus du tout : c’est comment elle se traduit dans la vie de tous les jours qui m’importe.

    Pour le reste, si un homme impose réellement à sa femme de donner le sein à ses invités, cela équivaut pour moi à un viol, peu importe sa religion, peu importe ses motivations.

  7. Michelle dit :

    Effectivement, on peut trouver des abus dans toutes les religions et chez tous les « intégristes ».
    Mais j’aimerais bien savoir si un seul homme a tété le sein d’une seule femme en état d’allaiter. N’est-on pas ici dans l’abus de nouvelles sensationnelles, reprises par différents médias et qui perdent leurs sens au fur et à mesure des traductions?

  8. Michelle dit :

    Après une petite recherche, http://www.mediarabe.info/spip.php?breve1106 il semble:
    que Izzat Al-Attiyah ait été limogé

    l’université d’Al-Azhar en Egypte a confirmé hier le limogeage du cheïkh Izzat Al Attiyah, auteur de la fatwa qui suggérait qu’une femme puisse allaiter son collègue de bureau pour empêcher toute relation illicite. Pourtant, ajoute le quotidien, « Al-Attiyah, directeur du département des études du Hadith, avait présenté ses excuses et retiré sa fatwa après la vive polémique qui en a découlé dans les sociétés islamiques ».

    L’article du quotidien « Al Watan » suscite de nombreuses réactions des lecteurs. Certains défendent le cheïkh Al-Attiyah qui n’a fait qu’appliquer les enseignements de l’islam, conformément à Boukhari (Sahih Boukhari), d’autres ironisent et regrettent que depuis plusieurs mois, ce sujet devient anecdotique en Egypte. Quelques intervenants s’interrogent comment ferait une femme si elle n’a pas accouché, pour allaiter son collègue ?…

    Faut aller le dire à 24heures/TDG , d’autant plus que cette histoire date de plusieurs mois dans les medias arabes.

    Curieux de la sortir en ce moment, non ?

  9. kalvin dit :

    Bizarre en effet le timing en Suisse, merci pour les détails Michelle (à part ça tu lis Al-Watan au quotidien, quelle classe)… je me suis posé la même question que ceux qui se demandent comment c’est techniquement possible sans accouchement, mais bon, il est des lieux où les miracles interviennent sans doute plus qu’ailleurs. Ou alors faut-il y voir une interprétation non littérale …

  10. Michelle dit :

    « tu lis Al-Watan au quotidien »
    Moi non, mais j’ai un ami qui le fait pour moi, 24h/24/ 7/7 Son nom comporte deux oo, commence par un G et finit par un gle 😉

  11. kalvin dit :

    Ce que je suis c… ils doivent bien avoir un fil RSS.. 😉

  12. boby dit :

    j’en ais lu des mensonges, des clichés, des conneries (pour rester polis) sur l’islam mais ceux qui ont inventé cet histoire de seins sont vraiment fort !!

  13. ecolomuslim dit :

    @boby,

    Non, ce ne sont ni un cliché, ni un mensonge, ni des conneries, ni une invention. Ce n’est que l’histoire anecdotique d’un homme qui lis la lumière de la révélation sans celle de la raison. En Islam la raison fait parti de la révélation… c’est parce que bon nombres de musulmans l’on oublié que nous sommes dans la poussières. « lumière sur lumière » pour reprendre le grand penseur musulman Al-Ghazali, qui influença entre autres, David Hume, Saint Thomas d’Aquin, Dante ou encore Blaise Pascal.

    Allez bonne soirée !

Laisser un commentaire