Parti socialiste: des accents navrants d’incompétence

17 juillet 2007 | par | 3 commentaires Plus loin

valeriegarbani.jpg

En marge du drame de la Jungfrau qui a dramatiquement touché les soldats de la caserne d’Andermatt, on pouvait entendre ce matin l’inénarrable Yvan Perrin, vice-président de l’UDC Suisse débattant sur les ondes de la Radio Suisse Romande avec Valérie Garbani, conseillère nationale socialiste neuchâteloise.

Et pour une fois, la surprise ne venait pas des propos habituellement stupides et préhistoriques de l’UDC qui là, maîtrisait parfaitement son sujet avec logique et clarté.

"On n’avait jamais entendu parler de ces troupes-là en commission de la politique de sécurité, on ne sait pas à quoi elles servent, ce doit être une sorte de carte de visite prestigieuse des commandants, nous n’avons en fait débattu que de chars et d’artillerie. Il faut que l’on se renseigne pour savoir ce qu’elles font et une interpellation sera déposée dans ce sens".

Tels sont en substance les termes de l’intervention de Valérie Garbani.

Ce genre d’aveux est totalement ahurissant, et il décrédibilise en trois minutes toute l’action politique d’un parti qui passe ici pour un gentil amateur qui ne se pose pas de questions et surtout qui ne fait que survoler certains sujets avec une coupable paresse. Comment en effet ignorer que de telles troupes existent et que dans un pays comme la Suisse, une telle troupe ne soit pas totalement hors de propos ? Ce n’est pas comme ça que le PS gagnera en attrait pour l’électeur : un peu de professionnalisme, que diable. Un peu de maîtrise des sujets, même s’ils ne concernent que très liminairement certains élus.

Tags: ,

Catégorie: Res politica

Commentaires (3)

Trackback URL | Comments RSS Feed

  1. Michelle dit :

    Pourquoi attaquer le parti socialiste sur cette question? Sauf erreur, les membres de la commission de la politique de sécurité n’appartiennent pas tous au PS, mais à plusieurs partis, comme c’est la règle dans les commissions.

    Si ce que dit Mme Garbani est vrai, on peut effectivement se poser la question de savoir ce que fait cette commission…

  2. kalvin dit :

    En fait, simplement parce que la dame « dont à laquelle je cause » a annoncé qu’une interpellation allait être déposée par le socialistes sur cette question … et non pas seulement par elle-même…

  3. SMZ dit :

    Je m’excuse. Non vous ne pouvez pas vous excuser vous même. Il faut dire je prie les autres de m’excuser. Si non ce n’est pas valable. Cordiaux messages.
    SMZ

Laisser un commentaire