PDC : patinage artistique dans le vide

27 avril 2008 | par | 3 commentaires Plus loin

Sur la photograhie ci-contre © Reuters, on se demande si l’alignée de titulaires de pupitres PDC est en fait une assemblée du parti communiste chinois ou alors une rangée de juges lors d’un concours de patinage artistique.

Fidèle à sa politique du slalom géant, le citoyen Darbellay qui se sent déjà conseiller d’Etat valaisan, a réussi un nouveau tour de force politique : faire voter à ses troupes sages et sans jus par 165 voix contre 63 le refus de l’article constitutionnel sur la santé alors qu’ils avaient fait tout le contraire à Berne …

Pendant des mois voire des années tous les parlementaires fédéraux PDC se sont soi disant attelés à présenter un article intelligent. Plus ils siègent plus ils sont payés, et donc, même si c’est pour dormir …

Et maintenant qu’il arrive en votation, et qu’on les a donc payés pour réfléchir dans le vide, ils votent contre leur propre travail, pour des motifs pas obscurs du tout. Et quels sont les motifs : tout simples.

La CSS par exemple dans un document d’étude interne confidentiel se réjouit à l’idée d’un refus, car ainsi selon ses propres calculs, les primes augmenteraient de 40 % (oui quarante …), les hôpitaux passant « enfin » sous le contrôle efficace des caisses, pour leurs profits s’entend.

Et donc on voit d’où vient le soudain revirement de Darbellay, le citoyen de Martigny comme son maître à ne pas penser Couchepin. Et qui a son siège dans le coin ? on vous le rappelle, le Groupe Mutuel, un florissant groupe d’assurances pas sympa avec l’assuré mais plutôt grassouillet dans ses comptes en fin de chaque année sociale.

Si vous n’y comprenez pas grand chose à ce fichu article, c’est normal, c’est fait pour que le bon peuple se plante. Ecoutez donc un peu les voix des uns et des autres avant le 1er juin, faute de quoi votre porte-monnaie de contribuables assurés va encore s’aplatir.

Et admirez surtout les loopings du PDC qui brouillent complètement leur message politique déjà assez semblable à une omelette baveuse.

Et souvenez-vous aussi que les coûts de la santé, actuellement, vous les payez déjà une première fois comme contribuable (impôts généraux cantonaux et fédéraux) et une deuxième fois comme assuré (cotisations). Ca vaut bien la peine de prendre 5 minutes pour y songer, non ?

Tags: , , , ,

Catégorie: Res politica

Commentaires (3)

Trackback URL | Comments RSS Feed

  1. Oui, le patinage politique nous invite à un examen de conscience. Nous savons que ce n’est pas les suisses qui ont inventé la poudre, néanmoins nos guignols toutes catégories confondues, méritent le quart d’heure vaudois et la palme de l’inventivité. Je propose d’aller plus loin et d’augmenter les primes de 150%. Nous aurions ainsi des milliers de centenaires au turbin et un Couchepin radieux. Ça, c’est du vrai business.

  2. kalvin dit :

    @ George
    C’est tellement plus beau l’effort inutile, mais coûteux en diable pour l’assuré-contribuable- crétin-payeur-électeur…

  3. Darbellay est un faux-c[….]l, de plus, il ne rame que pour lui. Ce qui me dégoûte, c’est le côté partisan de la télévision alémanique en mettant de l’huile sur le feu. Provoquer pour créer l’événement, de l’audience, est de l’instrumentalisation indigne d’un média national, de la propagande nazie, comme de la dernière affiche de l’UDC. 60% de l’opinion publique pense UDC, ce qui fait de nous le pays le plus raciste, xénophobe, militariste et policier. Que d’hypocrisie, de mensonge, de mauvaise foi et de peu de courage. C’est hélas le règne de la médiocratie et où notre jeunesse perd ses repaires et sa foi, sa tête et son coeur.

Laisser un commentaire