Santé en totale casco (phonie)

31 octobre 2008 | par | 3 commentaires Plus loin

Franchement les cliniques privées Vaud-Genève ne manquent ni d’imagination, ni de culot ni surtout de parfait cynisme dans leurs campagnes publicitaires.

On avait déjà dénoncé ici une précédente campagne immorale « je ne joue pas avec ma santé, je m’assure en privé » qui était une très claire justification de la médecine hospitalière à deux vitesses.

Cette fois ci le slogan, soutenu en catimini par les assureurs eux-aussi parfois propriétaires de cliniques … est  notamment: « ma voiture en casco complète, et ma santé : je l’assure en privé« . Ou encore « assurez-vous en privé, pas besoin d’attendre« . Ben voyons, c’est clair, non ?

Il paraît selon les concepteurs de ce slogan  une nouvelle fois scandaleux qu’il est quand même « plus soft » que le précédent. A se demander si l’agence de communication du groupe des cliniques en question travaille aussi pour l’UDC ou s’ils ont engagé Blocher au chômage technique pour leur trouver des idées …

Il ne faut pas se bercer d’illusions, il y a déjà bien des années que la médecine en Suisse est à deux vitesses, voire trois, contrairement d’ailleurs à ce qu’affirme l’indien de service, notre Big Nose Fédéral.

Mais de là à ériger en dogme ce système discriminatoire, de là à causer chez celui qui ne peut déjà pas payer ses primes de base un sentiment de culpabilité, de là à annoncer clairement que si on veut une assurance complète il faut s’assurer en privé, il y a un fossé moral  infranchissable et qui malheureusement a une nouvelle fois été franchi.

La maladie n’est pas un choix de société et sa guérison n’est pas plus une prime au mérite.

Le billet publié ici en 2007 avait provoqué des remous très haut dans les structures et têtes pensantes des propriétaires de cliniques. Espérons qu’ils se sont abonnés depuis lors au flux RSS de ce blog pour constater que leur dernière invention publicitaire ne fait pas l’unanimité et qu’ils se sont une nouvelle fois trompés et dans le ton et dans le fond.

La seule chose réjouissante dans cette affaire est qu’ils ont dû débourser bonbon pour se payer ce nouveau slogan immoral et débile.

Tags: , , , , , ,

Catégorie: Res politica

Commentaires (3)

Trackback URL | Comments RSS Feed

  1. Bonjour,

    À propos de « l’organisation de la médecine à deux vitesses », voir cet article :
    http://christian.bouthier.org/2008/10/10/un-attache-detache-1/
    L’attaché en question aurait dû écrire un livre sur ce sujet!

  2. kalvin dit :

    @ christian

    Autre pays, autre époque, mœurs identiques et ça dure depuis longtemps. En effet l’attaché détaché aurait dû le raconter !

  3. Olivier dit :

    Merci pour votre billet.

    J’ai moi même été scandalisé de voir ces affiches aussi lors de la précédente avec une mygale sur la main.

    Ceci énonce concrètement que la médecine a 2 vitesse existe dans notre pays et qu’hormis un pronostic vitale engagé on est pas soigné la même chose en privé qu’en simple Lamal.

    Je pense que si ca coutait 8000.- par an la casco complète peu de gens aussi ne la prendrais pas.

    Je comprend pas que ces pubs ne soit pas viser et interdite , si je dit des âneries sur internet je peut être poursuivi et ces assureurs sont cynique et peuvent a leur grés faire des campagnes de ce genres… Justice et société a deux vitesse la aussi….

Laisser un commentaire