Un cahier pour tuer le temps

un_cahier_pour_tuer_le_temps_lmo_article_230.jpg

Dans la série des gadgets inquiétants, le Matin de ce matin nous présente aujourd’hui le prototype même du truc stupide et qui, si on y regarde à deux fois, contient une valeur symbolique inquiétante certaine.

Comment tuer le temps, notamment au travail ? en faisant semblant de prendre des notes … alors qu’on "s’amuse" à viser des cibles. Tuer le temps ….mais dans quel monde vit-on pour se "soucier" d’une telle action ? Chacun sait que le temps nous est compté. Pourquoi ne pas l’utiliser autrement et notamment pour rêver ou pour penser et réfléchir à tel ou tel sujet.

Concevoir comme un but en soit la création d’un objet simplement destiné à tuer le temps est tout simplement révélateur d’une société du paraître au détriment de l’être, et aussi d’une échelle de valeurs plus que polluée par le consumérisme ambiant, le manque de recul et d’idéal. Triste et dommageable mentalité qui transpire au travers d’un objet de la firme "atypyk", qui justement ne porte pas bien son nom.

©  Photographique Le Matin/DR

 

PS: évidemment, le Matin a classé cet objet dans la rubrique  "Shopping, incontournables" …

Tags: , ,

Catégorie: Res politica

Commentaires (2)

Trackback URL | Comments RSS Feed

  1. Sugus dit :

    Tu es capable d’un regard pointu et pertinent sur la société, je lis volontiers tes billets.
    Mais là tu utilises un gadget idiot ou rigolo comme prétexte à des lieux communs : « société du paraître au détriment de l’être » « échelle de valeurs plus que polluée par le consumérisme ambiant », « manque de recul et d’idéal ». Il est arrivé à chacun de faire des dessins pendant un colloque chiant, de lire des débilités dans les transports publics ou dans une salle d’attente, précisément pour tuer le temps. Cela a toujours existé et ne signifie rien. Il y a 50 ans on se souciait tout autant du paraître et beaucoup moins qu’aujourd’hui de l’être (on n’avait pas encore inventé le « développement personnel » ;-), on consommait moins parce qu’on avait moins, et les idéaux étaient juste plus conventionnels.

  2. kalvin dit :

    Tu as sans doute raison, j’ai dû me lever du mauvais pied ce matin, en tous cas en manquant d’humour… mais ce genre de gadgets me paraît quand même un peu révélateur.

Laisser un commentaire