WikiLeaks : quelle infraction ?

9 décembre 2010 | par | 40 commentaires Plus loin

Paypal, Visa, Mastercard, Postfinance, etc., tout ce beau monde de la finance sans frontières se donne le mot pour empêcher WikiLeaks de faire son boulot. Briser le flux de l’argent, attaquer l’autre au porte-monnaie est une tactique bien connue des banquiers pour abattre l’adversaire. Quel que soit le motif .

D’ailleurs ils détestent quand on s’attaque à leur propre porte-monnaie, les banquiers, quel que soit leur pays de résidence.

Mais surtout, ces institutions ne sont en rien respectueuses de la présomption d’innocence dont doit bénéficier Assange pour des accusation suédoises plus que bizarres mais fort opportunément tombées sur le plan chronologique.

Si quelqu’un a violé un principe de droit qui pourra conduire à une sanction pénale, ce sont les auxiliaires armés des USA qui ont fourni la documentation plus qu’intéressante qui circule actuellement et qui  met les chancelleries dans l’embarras. Mais le fait de les publier, quel que soit le pays concerné, ne peut être assimilé à une infraction.

La question de l’opportunité de la publication se pose, de la protection des sources aussi, et sans doute de la protection de certains informateurs ou acteurs nommés dans ces fameux câbles aussi. Mais même sur ce point, on peut franchement se demander si pareilles attitudes ou actions parfaitement amorales méritent qu’on les taise et qu’on prennent soin ou ménage leurs acteurs tout aussi amoraux.

Pour en revenir à l’action préventive des instituts financiers, on peut légitimement penser qu’elle va finir par leur être préjudiciable. Car par ci par là d’autres whistleblowers commencent à alimenter certains sites d’informations croustillantes les concernant et ce ne sera plus seulement à quelques attaques gentillettes de sites internet qu’elles devront bientôt faire face, mais à de véritables mesures de rétorsions.

Cet aspect-là des choses semble leur avoir complètement échappé.

On ne peut rien faire contre un mouvement de lutte internationale en faveur de la transparence. et ce dernier va prendre une ampleur croissante dans les semaines et mois qui viennent.

Plutôt donc que de jouer les oies blanches pour plaire aux gouvernants, ces instituts auraient mieux fait de faire preuve d’ indépendance d’esprit, d’un peu de courage et de se souvenir  que l’argent des armes, de la corruption, de la drogue, des dictateurs et d’autres saletés continue de traîner à longueur d’années dans leurs caisses, pour le plus grand bien de leurs propres résultats annuels et sans qu’évidemment il ne soit question de fermer un seul compte.

Tags:

Catégorie: Res politica

Commentaires (40)

Trackback URL | Comments RSS Feed

  1. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    On pourrait dire, ne touche pas à mon banquier. WikiLeaks est génial. Voilà David contre Goliath. En prison, on risque moins sa peau. L’UDC vend ses salades, il ne travaille que pour lui. La réputation des suisses est faite depuis longtemps, on fait de l’humanitaire pour mieux vendre son lait en poudre, on a oublié l’eau, pas les armes, swiss-made, label de l’arbalète. Il y avait Charles et Conrad, nous avons Jean-Marie et Christof. Le crabe du populisme ne nous oublie pas, pourtant faire de l’angélisme pour racheter nos consciences est de l’hypocrisie débile. Le bon sens existe encore et si ici, 17 petits trafiquants sont en partance pour d’où ils sont venus, je crois que le bon sens populaire n’est pas mort et ce n’est pas excessif, même chez vous, nous.

  2. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    Assange, l’imprévisible ne cesse de m’étonner, martyr des politiques, des banquiers, tous ces gens vertueux, ces gens biens, Gainsbourg doit bien rire dans sa tombe. Kalvin, nous avons trouvé un phénomène génial. Je pense que devenu la bête noire des niais, on va rire encore longtemps mort ou vif, il a maintenant des milliers de sympathisants dans le monde entier, il a montré un chemin, celui de dire, y en a marre. Ridiculisant les intouchables, on aurait voulu l’inventer, on aurait pas pu faire mieux. Merci papa Noêl.

  3. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    Aux dernières nouvelles, le président Lula, apporte son soutien à Wiki et fustige ceux qui dénigrent notre ami Assange. Le Brésil avec d’énormes fortunes juives, risquent de bouder nos banquiers, car Lula est très écouté et aimé dans tout le continent sud-américain. Pour le ponpon, il reste l’affaire d’Hannibal, on pourra dire salut aux sheiks du désert pour couronner le tout.

  4. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    Strauss-Kahn comme son nom l’indique est doublement juif, il est pessimiste et il a raison. Nouvel ordre et nouvel homme, ce n’est pas encore aujourd’hui la veille. Même si je me suis toujours méfié du bonheur, la culture de l’échec, bien que romantique, doit se suspendre parfois dans le temps, le temps de reprendre son souffle. On vit sur la corde raide, c’est malsain, car il n’y a plus de marges pour les erreurs, donc c’est tu te casses. Oui, mais pour aller où ? On a voulu virer les vieux au nom de la rentabilité et on a découvert l’hystérie des grans experts, des amateurs. On le paye cher. Retour à la case départ.

  5. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    Assange dérange beaucoup de monde, cela est très rassurant. Sorte de Robin des Bois malgré lui, il redonne de l’espoir aux jeunes, la crise aura été un tremplin formidable. Vedette mondiale, un nouveau saint, un fils du Che.

  6. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    Gorbatchev déprime, il a perdu la main. La Russie sans corruption est vouée à disparaître pour faire place à une nouvelle didacture dure et qui sera encore plus corrompue. La corruption d’aujourd’hui permet d’acheter sa liberté, ne leur parlez pas de démocraties, des droits de l’homme, toutes ces choses abstraites et bourgeoises des pays riches. Moscou n’est pas Washington.

  7. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    Le Péril Jaune continue à faire peur, même aux chinois, Quand la Chine s’Eveillera et moi et moi. Véritable rouleau-compresseur si besoin ou volonté, on joue risqué. L’asiatique est un perfectionniste qui ne supporte pas la critique. Il étend sa toile sans bruit et vit en tribu, en gheto. Il est synonyme de stabilité et aussi de pouvoir occulte, il ne se met jamais sur le devant de la scène. Il st très poli, rarement violent, sauf quand il a bu beaucoup. Il est scrupuleusement honnête, mais ne le trahissez jamais, vous seriez un homme mort. On le dit froid, c’est faux. Son éducation l’empêche de montrer ses seniments, ses émotions, donc il reste résevé, il est introverti, pudique, même timide. Curieusement je me sens bien avec eux. Pour tout vous dire, mon dentiste est japonais.

  8. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    Ni les israèliens, ni les palestiniens n’ont intérêt à faire la paix. Faire la paix signifie une catastrophe économique totale de deux entités qui vivent de l’assistance de Wall Street et de Riad, alors pourquoi tuer la poule aux oeufs d’or. Ici en Espagne, nous avons un autre truc, Gibraltar, quand ça va mal, en Suisse, nous avons l’UDC, en France la bouffe.

  9. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    Personnellement je ne vois pas de mal à ce que la planète se réchauffe de deux degrés, au contraire. En tout cas ici, nous n’avons jamais eu aussi froid depuis huit ans. Les rares touristes font la gueule et se dirigent vers le Maroc.

  10. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    Picard a raison de poursuivres les banques à coups de milliards en premier, ensuite les associés à poursuivre leurs gérants félons, en réclamant leurs commissions, soit le 0,8/1000, selon l’usage. En dernier pour ce qui est le fait du jour, le service militaire obligatoire et le rendez-vous annuel des trois semaines au bon air entre mecs, phénomène unique au monde, rencontres qui scellent des amitiés entre nos quatre cultures, fondement de notre pays, génialement neutre.

  11. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    Dénoncé par un jeune garde-pêche auxiliaire en quête de points et non assermenté, un pêcheur de la classe des anciens, ayant oublié son taser, devra payer chf 600.- pour son forfait. La SPA, refuge bien connu et pensant, des punaises de bénitiers pour les plus actifs et actives, ce n’est que justice. Ma perchette à moi s’appelait Martine, la mère de mes enfants, le Léman 1964.

  12. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    Assange violeur, personne n’est dupe, sauf nos banquiers qui nous prennnt encore une fois pour des crétins. La cybernétique est difficile à contourner, on aurait mieux fait de se la coincer. On a toujours une longueur de retard. Ayant retiré mes sous de mes comptes helvétiques, je dors rassuré.

  13. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    Pourquoi avoir peur de l’inflation, je ne comprend pas. Si je gagne plus, je peux payer plus. Pour gagner plus, il faut du boulot. Pour créer des emplois, il faut investir. Pour investir, il faut emprunter. L’épargne ne suffisant pas, il faut actionner la planche a billets. Je ne vois pas le mal. Je vais en parler à Roméo, le chat de Brigitte. Quant à envoyer de l’argent au Sub-Sahara pour alimeter la corruption au nom du réchauffement, je préfère penser à nos petits vieux et Cancun au panier.

  14. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    Tant que les conseils d’administration seront majoritairement entre les mains des cadres de la banque et de leurs copains concurrents, je pense que aussi bien les salaires, que les bonus, seront malhonnêtes, le souci de la bonne santé de l’entreprise oublié. Si un cadre peut gagner en un an, ce que le même aurait mis une vie dans les années 60 pour le même résultat, on rigole. Les journalistes sont des nunuches.

  15. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    La grande précarité des femmes me fait bien rigoler. Des 30 clodos de Cornavin, il n’y avait qu’une femme alcolo, Claudine, de Savièse. Elle vivait plus ou moins avec Casquette qui ne buvait pas. Le Zo était amoureux d’elle depuis toujours, en vain.

  16. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    Marine Le Pen a raison, nazisme et musulmanisme son frères de l’intolérance. C’est pourquoi je suis en faveur de favoriser les musulmans à retourner dans leurs pays d’origine, même anciens.

  17. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    Le Matin me censure. Amusant car je dérange. Le blé de Poutine, les commissions ayant été payées, tout est pour le mieux. Encore une fois, les journalistes sont des autruches, sont-ils payés pour cela ?

  18. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    Crise économique oblige, beaucoup de marocains rentrent chez eux avec leur pactole bien modeste. A cela s’ajoute un sentiment de rejet, n’ayant pas su ou voulu se fondre dans la masse, ne serait-ce que par l’accoutrement des femmes, ridiculement attardé. Religion exclusive, incapable de rassembler, presque hors la loi, surtout championne de l’ignorance et cultivant ainsi son propre malheur et celui de leurs enfants.

  19. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    Comme son père Marine Le Pen dérange. Avec 25% de l’électorat en sa faveur, cela fait beaucoup. Le musulman est parano par essence dans un pays raciste, cela me semble normal. La burka, le voile sont perçus comme des provocations de terrain conquis, Paris n’est ni Alger, ni Casa, même au nom de la démocratie, notion inconnue là-bas. Me voyez-vous en costume tyrolien à la terrasse des Bergues ? Oui et non, avec ou sans plumet au châpeau, on devrait plus en rire qu’en pleurer, la femme musulmanne est soumise et heureuse de cela, un peu maso, pas féministe en tout cas, à chacun sa croix.

  20. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    Handicapés, vieux, chiens, chats, tout ce monde inutile, il faut s’en débarrasser, ouvrir de nouveaux mouroirs que sont les maisons de retraite, ce qui en Suède se nomme le suicide assisté, punissable chez eux, pas chez nous. La moyenne de séjour variant de 4 mois à deux ans maximum.

  21. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    L’origine du scandale pré-cité provient des assurances maladies. Depuis des années, celles-ci récompensent les médecins qui à deux, vous envoient à l’AI. Le problème est que nos braves élus ne savent plus où donner de la tête, l’argent venant à manquer. Il est vrai qu’il y a beaucoup de profiteurs, de différentes couleurs, toujours ces problèmes de dos.

  22. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    Je crois qu’il est temps de cesser de se lamenter et de se regarder le nombril. La crise dépassée, nous règlerons nos comptes et faites-moi confiance, pour ces mécréants, j’ai de la mémoire. Ce sont les petits commerces qui nous sauveront. Produisons local et mangeons local, même si c’est plus cher, un peu de solidarité et remettons l’église au milieu du village. J’étais à la messe, l’église bondée, il faisait chaud, j’étais bien.

  23. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    Pierre B****n est une crapule qui couvre des crapules. Je sais que je n’ai pas encore trouvé le moyen de me faire lire plus malgré l’aide de Kalvin, génial dans mon coeur, merci encore l’indien, mais je pense qu’avec le temps, vous allez élargir le cercle de vos lecteurs silencieux. Je ne suis pas réservé, mais je reste pudique. J’aime la vie pour la vie ou ce qu’il m’en reste sous le soleil.

  24. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    Ce néo-capitalisme que nous vivons est un véritable désastre. Il faut aller à gauche avec violence si on veut s’en sortir. Les jeunes doivent se lever. Wikileaks voit juste, dénoncer et sans angélisme ces merdeux qui sont à nos portes et dont nous faisons partie aussi pour notre confort. Il faut détruire le pouvoir, les grandes banques.

  25. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    Le changement climatique est une chose naturelle, la pollution, une explication imbécile, nos experts…

  26. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    Sarko est un criminel. Après deux ans, un otage est foutu humainement parlant. N’est-il pas plus humain de payer la rançon ?

  27. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    Il pleut. Le Monde a publié un article intitulé « Tintin au Congo », suite à la plainte de Mbutu Mondodo, congolais belge, depuis plus de 20 ans et s’atttaquant aussi de façon indirecte à l’Eglise belge. Le raciseme d’Hergé est bien connu, son analyse de la société noire est impressionnante de lucidité et de pertinence. Monsieur Mondodo devenant ainsi son propre témoin des limites de sa famille africaine avant son exil belge. Merci au pays d’accueil…

  28. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    Berlusconi gagnant a permis aux étudiants de s’exprimer. C’est génial car il fallait un leader, même contraire. Jusqu’à demain, j’en n’en dirais pas plus.

  29. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    Il est clair que tous les imans sont à expulser. Il est complètement irresponsable de les garder chez nous.

  30. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    Il faut diminuer d’un quart le nombre de fonctionnaires inutiles, réduire d’un autre quart les salaires et augmenter les heures de travail. En dernier, engager massivement nos jeunes en échange. Donnez-moi le pouvoir et je vous réorganise tout.

  31. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    Un espagnol du nord abat 4 personnes avec sa carabine pour chasser le lapin, c’est formidable. Deux banquiers d’un coup, remarquable. Les espagnols ont des tripes. J’aime ce pays.

  32. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    Les jeunes qui castacgnent ne sont pas nos étudiants, mais des trainards, des poussifs, des nuls, des nuisibles, qui généralement ne savent ni lire, ni écrire. Mais attention, ce sont des gosses de la rue, souvent avec des parents absents. J’en ai connu beaucoup. Ils ne sont pas pire, mais seuls. Leur violence n’est qu’une souffrance légitime qu’ils ne cherchent qu’à faire reconnaître. Les aider, c’est les écouter.

  33. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    Staphylocoques à Sierre, posez la question à Beaulieu à Genève, c’est une course contre la montre, 8% des infections se promenant dans la moquette de la caféteria, résultat prouvé, quelques morts en plus, chère la moquette et peu pratique pour les chaises roulantes. Un malade mort coûte moins cher qu’un vivant, les assureurs vous le diront.

  34. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    J’ai découvert hier que ma travailleuse sociale m’avait domicilié chez elle. J’ai donc maintenant deux domiciles, formidable pour un vieux vagabundo. Elle est jeune et jolie. Je n’accepte plus d’être maltraité par la police ou autre, ce n’est pas ce choix, cette manière de me comporter dans la vie, qui aurorise quiconque de me mépriser, j’ai droit au respect et à garder ma dignité. Les policiers sont toujours issus de milieu simple, peu éduqué, pauvre. Cette valorisation sociale subite n’est pas facile à gérer, même méritée.

  35. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    La liberté de la presse doit respecter la vie privée du citoyen, presse à l’affut de scoop qui peut à juste ou mauvaise raison tuer pour rien. Comme vous le savez je n’aime pas les jeunes journalistes, des gamins irresponsables, des nuls étant et en devenir. Autrefois il y avait le Journal de Genève, la Gazette de Lausanne, la Suisse, que je lisais chaque matin dès 6h30 chez Séchaye à Lausanne, en mon temps.Il ne faut pas croire que le passé est imbécile car vieux, est-ce que les jeunes savent au moins faire l’amour, non, ils ne savent que niquer.

  36. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    Je ne sais pas ce que l’on attend de détruire Al-Kaida, car il détruit l’Islam.

  37. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    Marine Le Pen fait très fort avec le ralliement du juif Bruno Gollnisch, car sans la Shoah, il n’y a pas de présidentiable. Maintenant oui avec plus de 25% de l’électorat dans la poche, Antenne 2 l’avait compris avant moi. Les pétainistes sont de retour, la France profonde. N’oublions pas que Hitler était demi-juif. Les prochains progroms seront-ils pour les arabes ?

  38. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    Rama Yade, Borloo, tous et toutes se rallient à Marine, moi aussi, moi le macho. Le vrai, l’humain est de retour. Sarko, on t’abandonne, tu resteras le petit. Jean-Marie, tu dois faire un effort, tous les gris ne sont pas mauvais. D’accord pour le imans au panier, mais pas mon voisin Zacharias et son cousin, qui n’osent plus sortir.

  39. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    Lara Gut est belle et intelligente, elle doit être montreusienne. C’est son principal handicap, l’insoumission. Voilà une femelle qui ne se laisse pas couvrir par n’importe qui, le fond du problème, suggéré par son avocat, sponsors inclus. Les Gut vivaient près de l’Excelsior où j’étais ado, avec ma mère. J’avais un faible pour la nurse moitié-brito de mon demi-frère, Janine, qui m’a dépucelé, elle avait de beaux têtons que j’ai taté maladroitement. Finalement j’ai préféré la mousse au chocolat.

  40. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    Les roitelets africains sont au désespoir, il n’y a plus d’arroisoir, its over. Fini les noces de Saba, de Genève. Il faut bosser. Cela se nomme l’imprévu, la crise sans crédit, les banquiers cherchant avec un autre désespoir des liquidités en proposant des taux usuraires. Niet. Il faut dégager et cela va se faire naturellement. Juste retour et combien salutaire. Le bâteau était pourri.

Laisser un commentaire