Le City-Club devient … un salon de coiffure

17 décembre 2010 | par | 27 commentaires Plus loin

Au City-Club

Le cinéma City-Club à Pully fermera définitivement ses portes en mars 2011.

Ouverte en 1958 et reprise par la société Cinérive SA en 1983, cette salle indépendante – l’une des dernières de l’agglomération lausannoise – symbole à la fois de confort et d’une programmation de qualité, se voit dans l’obligation de mettre un terme à ses activités.

Victime d’une  situation isolée et décentrée, ainsi que  de l’hégémonie des grands groupes d’exploitation, elle n’est plus en mesure de trouver suffisamment de films, donc de public, pour assurer sa survie. Ni les efforts continus de Cinérive et de ses animateurs, ni les subventions régulières de la Commune de Pully n’ont, en effet, réussi à sortir ce cinéma de la situation de déficit chronique dans laquelle il se trouve depuis trop longtemps.

Selon les informations qui ont filtré du propriétaire et de la gérance, il semble que ce soit un salon de coiffure qui reprenne ces locaux (utilisant la salle de projection pour des défilés,), ce malgré la proposition de l’Association CityClub de reprendre le bail en proposant les mêmes garanties financières…

Vive la culture des majors et grâce soit rendue à la puissance du porte-monnaie.

Tags: , ,

Catégorie: Médias

Commentaires (27)

Trackback URL | Comments RSS Feed

  1. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    Je n’aime pas les compliments, sauf la noblesse du désespoir, Kalvin est un prince. Un hors-la-loi. Il y a du style chez lui. Naturellement je parle de la queue de son chien. Il pisse un peu partout, comme moi. Fumer nuit à la santé comme la bêtise, sauf que celle-ci peut se pratiquer dans les salles d’attente, derniers lieux dans les gares où l’on peut dormir au chaud sur une table ou un banc, les toilettes froides étant gratuites, tout dépend de la saison, on est plus coincé.

  2. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    Un théâtre-coiffure, cela est très bien, bravo Pully. On a ce que l’on mérite, Jean-Claude déblaie la neige pour son 4×4, façon de s’occuper, il n’a pas le temps d’attendre le redoux. Il doit être déprimé d’ennui, propre en ordre.

  3. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    Obama en laissant l’Argentine, le Brésil, la Bolivie, reconnaître l’Etat palestinien, risque sa vie, car c’est un désaveu du pouvoir éconimique juif américain en Israêl et plus, un courage humain et politique exceptionnel. C’est fabuleux, car maintenant d’autres vont suivre. Nous pouvons commencer à reconstruire le pays de Jésus.

  4. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    Calmy-Rey ou l’ombre de la Suisse. Affaire Rappaz, une autre ombre. Les zones dirait l’autre, pour ma part, je pense à un espace, celui de la nullitude, du pas grand-chose. Néanmoins cette petitesse toute de chez nous, ce qui est rassurant, ne peut que me plaire, de loin, c’est encore mieux. Malgré le froid, je suis sorti hier pour visiter une galerie d’art municipale, qui démocratie oblige, présentait un peu de tout. Résultat, je me suis mis en pêtard, je ne supporte pas la médiocrité au nom du goût, le mauvais, hélas. On est aristo où on ne l’est pas.

  5. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    Uruguay, Paraguay, d’autres suivent. Ce qui m’étonne, c’est le pourquoi, cette sorte d’urgence, de lassitude aussi. En Amérique latine, il n’y a pas de musulmans, mais des juifs qui sont détestés. Est-ce une revanche des pauvres.

  6. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    Quand allons-nous cesser d’entretenir des experts en tout et en rien. L’âge de raison, 7 ans, n’est pas un secret, le temps que le père Noêl dégage. Je le faisais pour mon petit frère. L’innocence a quelquechose de divin et si Dieu existe, c’est bien là.

  7. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    Arena et fauteuil roulant, ça dérange, c’est normal. J’en sais quelquechose, ayant été ligoté dans une ambulance par la municipale, le cas est au tribunal d’Ibiza. La crise. Je remercie le ciel, maman, de m’avoir laissé des sous pour me défendre, ce qui dérange. Kosovo, être témoin est très difficile, il faut bouffer. Faire de la morale chez le curé ou le pasteur, est facile, il n’y a aucun risque, quoique. Je ne pense pas que les victimes étaient meilleures que leurs bourreaux, connaissez vous les serbes et les croates, des touristes.

  8. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    Il ne faut pas se laisser manipuler par les mauvais Roms et autres gitans et tsys. Ayant vécu avec eux, celles vociférant la cigarette au bec, je connais, mon pied aux fesses, aussi. 20% de la population roumaine au crochet du gouvernement, la sieste garantie, l’école buissonnière. Marginaux volontaires, fausses victimes, vocations, je suis mort de rire. La pluspart méritent notre mépris, ne sachant que boire des bières et jouer au poker, les mères tendant la main dans la rue avec les petits qui rôdent pour vous faire les poches , des complices consentantes, donc du balais, cessons ces bêtises. J’ai été heureux avec eux, un peu des leurs, j’ai appris à faire la manche, je n’aurais plus jamais faim, finalement j’ai quitté, par dignité.

  9. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    Je ne sais pas si Irvig Picard va faire usage d’une règle américaine lorsqu’un avocat vous propose ses services, soit tu me règles mes honoraires et frais, seulement si je gagne ta cause, en me versant la moitié de ce que j’aurais pu récupérer pour toi. Cela m’est arrivé une fois dans un cas désespéré, gagnant. Est-ce de la corruption ou de l’intelligence pragmatique.

  10. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    Goldnann Sachs, Shapiro, une affaire de juifs, qui ne croient jamais être pris la main dans le sac. Erreur. La cupidité rend aveugle. Ce qui est grave est qu’il s’agit d’une des plus grandes banque du monde, comme l’UBS, en son temps, exsangue aujourd’hui, tout cela pour des employés mauvais. Pourquoi détrure sa maison et perdre ses amis.

  11. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    L’Islam doit être interdit et pourchassé chez nous. Je vais ouvrir une radio. Sus à l’intolérance.

  12. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    Je ne suis pas encore Nostradamus, mais je sens Marinr Le Pen, comme gagnante, attaquant les musulmans de France qui sont détestés, hélas pour eux, mais par leur faute, ce qui me désole. Cela conforte son quart électoral, assez pour gagner la présidence. L’autre chance de Marine est qu’il n’y a aucun homme pour la contrer. Ce qui manque est un programme.

  13. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    Honte à Swiss-ski. Encore une fois la Suisse se distingue, jusqu’à quand. La Suisse de la médiocrité fédérale, pourquoi, à cause de nos gens du nord, obtus, coincés, jaloux.

  14. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    Le Matin rapporte par Anonymous que des dizaines d’ados d’extrême droite ont été interepellés à Moscou, sur la base de quoi ? C’est deg de notre journal car non vérifié, propragande, je ne sais, deg certain. Pourquoi faire du sensationnel, de l’effet, du journalisme de bas étage, n’achetons plus ce journal. Un point, c’est tout. Nos gosses ont raison, yen a marre. Internet suffit, il sufffira de l’imprimer le matin.

  15. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    Oskar est le seul suisse qui en a. Les imans fabriquent des bombes humaines. Mais ce n’est pas l’Islam d’Abraham. Tant que les musulmans ne luttent pas contre leur propres démons, l’histoire va mal finir. Ici cela tourne vinaigre. Le prochain convoi se prépare, les espagnols ont le sang chaud, trop de petits malfrats. On peut pérorer sur les infidèles, il faut garder raison. Malheureusement l’Islam est absolutiste, sincère, mais populiste ridicule, dangereux et suicidaire, sa tolérance n’étant qu’un leurre. C’est un problème sexuel, le complexe d’Oedipe non résolu, pauvre momo.

  16. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    Le jour où l’Afrique deviendra chinoise, il n’y aura plus de problème pour bouffer et de corruption, fini les temps faciles. Les matières premières sont à prendre pour pas cher. Les fourmis sont à l’oeuvre. Je vais une fois par semaine manger chinois par sympathie.

  17. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    FACEBOOK et NPNS se ridiculisent, je ne comprend pas. Par essence la femme joue de son fessier pour le bonheur des hommes. Je ne vois pas le mal. La femme est faite pour séduire l’homme, n’est-ce pas un bonheur. Je hais les féministes qui sont rarement jolies.

  18. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    La crise est un excitant, merci à Internet et Google bientôt censuré avec WikiLeaks, que l’on ne peut arrêter, trop tard, merci Monsieur Assange. Je vais acheter des lunettes noires à mon chat, rentrant ainsi dans l’anonymat. Tout cela n’est pas très sérieux. Lorsque en 1961, j’étais ami d’un algérien et d’un français, tous les deux réfugiés à Lausanne, refusant comme moi de partir à la guerre, on courait après les filles, tout en buvant du café en parlant politique, le bon temps. En cela merci aux autorités suisses. Si les Corées veulent la guéguerre, Jérusalem aussi, laissons faire, il ne se passera rien, faute d’argent.

  19. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    Et si le père Ubu était noir en Ivoire. Je suis pour la culture des vieux en attendant que les jeunes grandissent. J’ai donc demandé un crédit à mon pharmacien pour soigner mon dos. Le froid du nord est passé. José est de mauvais poil, moi aussi, on s’ennuie, mon dentiste aussi, faute de clients, ce n’est pas remboursé.

  20. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    Il faut relire, on a pas toujours du caviar.

  21. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    Caritas est de loin ma préférée, j’en garde un souvenir ému de la soeur Anne et du curé Félix. Donc le Carré à Genève aux Acacias vous reçoit 5 jours sur 7, dès 16 heures, pour un repas gratuit sans café. Vous pouvez repartir avec un cornet et qui sait des habits propres pour la fin de la semaine et même pour les anniversaires un coup de rouquin. Tout cela avec l’aide de la Coop et de la famille Nordmann de La Placette, des juifs. Exclus la Migros. L’Armée du Salut vous en coûtera environ chf 10.-, sauf le jeudi, mais filtré et pour un nombre calculé, les clodos écartés. Ne demandez jamais rien aux protestants, ils n’ont pas le temps.

  22. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    Le sapin de Noël et les écolos. Encore des mecs qui ne savent rien d’intelligent. Le fameux sapin, produit du père machin, est un énorme commerce. Bien charpenté, il met 3 ans pour grandir, ensuite il est bon à jeter. Variété, il ne sert à rien d’autre, incapable de dépasser les 2,5 m. Le saviez-vous ? Au cas où vous manquez de sel, j’en ai ici à rebord, pas cher.

  23. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    Il faut être complètement inconscient de se ballader en Israël côté arabe sans être escorté. La haine des deux communautés est tellement forte chez les jeunes, encouragée par les rabins et les molahs, nous laissons faire, normal. C’est mieux d’aller à Lugano pour acheter du Merlot et danser à la Pichonaya.

  24. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    En allant en Palestine avant et après 67, j’ai compris que Jésus avait déménagé depuis longtemps, en particulier à Tibériade, en prenant sur la figure quelques cailloux des Sarasins locaux. J’ai remis Béthhlem à plus tard. Le pire a été à Haïfa lorsque j’ai demandé un samedi dans un restaurant désert, une demi -bouteille de bon rouge local, le serveur m’ayant apporté une bouteille à moitié vide, je vous jure que c’est la vérité, je suis donc rentré chez moi pour partager une vraie bouteille de ma cave, un Gevrey-Chambertin 47 de feu mon beau-père, paix à son alma. En ISRAËL, IL N’Y A DE SAVOIR-VIVRE.

  25. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    Dans mon métier on m’a pris pour le petit ami de mon chef et associé. Le mileu étant fait d’homos restrictifs, malheureusement pour eux, ils sont acistes, la chose pendante entre les jambes, le drapeau en berne.

    • George de Geofroy-Decazes et de Glücksberg dit :

      Pour moi Boris Vian est un monument. Plus que Sartre, Camus, Sagan. Huxley peut-être avec l’argentin Borgès et l’autre Paz. Après l’écriture de l’écriture de Borgès, il n’y a rien. Le serpent se mord la queue.

  26. George de Geofroy de Glücksberg dit :

    Schwab de Davos a des huevos, ancien patron de mon ex. Assange est en risque de vie. Il faut l’entourer, sa survie. De toute façon les révélations vont continuer, le tuer ne servira qu’à en faire un martyr de plus, mais certains sont vicieux, suivez ma pensée. La question est celui de la communication. Qui a liquidé Luther King, Kennedy, Elvis, Jackson, combien d’autres encore et à venir, l’argent des détenteurs, les décideurs de Wall Street.

Laisser un commentaire