EPO: justification débile

26 juillet 2013 | par | Pas de commentaire Plus loin

0390La cavale des deux condamnés de Bochuz est la première depuis 1995 … prétendent les officiels en forme d’excuse, bénie par les médias béats.

Et d’ajouter que la Croisée, située à quelques centaines de mètres de là, ne fait pas partie de l’établissement.

Peu importe finalement ces distinctions jésuitiques et que l’on mettra sur le compte de la chaleur.

De fait, deux gugusses dangereux ont réussi à se faire la belle, alors que l’établissement est « protégé » par ses gardiens et surtout par les magnifiques agents de sécurités privés grassement payés pour regarder passer les vaches.

Décidément rien ne va plus au royaume de la pénitentiaire vaudoise.

Elle prend l’eau de l’extérieur et de l’intérieur, malgré les crédits, les audits et les mesurettes mises en place.

On ferait mieux de confier les usagers de ces établissements à des cantons suisses-alémaniques.

Ça économiserait au moins le salaire des fonctionnaires.

Tags: , , , ,

Catégorie: Res politica

Laisser un commentaire