Dosso: l’impensable renvoi

25 novembre 2010 | par | Pas de commentaire Plus loin

24 Heures a annoncé ce jour la décision du TAF, oui ceux qui bénissent les yeux fermés toute les frasques de l’UBS donc, de maintenir le renvoi de Kader Dosso.

Voici à quelles imbéciles extrémités mène la politique d’exclusion de l’UDC acceptée les mains jointes et avec couardise par les partis bourgeois.

Une immense injustice gravée dans le marbre de la jurisprudence par des juges ridicules et qui n’ont dû sortir de Suisse que pour participer une fois à la fête de la bière, quand ils « étaient jeunes » et savaient encore leur nom.

Honte, trois fois honte, mais résistance. On ne peut laisser appliquer pareille décision inique et on doit précisément faire la nique aux crétins qui ont pris cette décision. Quelle que soit la façon dont on la prend, elle est injustifiable, sinon pour des raisons politiques internes scandaleuses.

Elle viole l’idée même de démocratie.

Texte de la pétition

Pétition en faveur de M. Kader Zoumana DOSSO

Kader reçoit aujourd’hui l’avis suivant : « Le Tribunal administratif fédéral a rendu une décision négative, définitive. La Police cantonale va maintenant organiser votre renvoi ».

Kader est bien connu à Sainte-Croix, intégré depuis trois ans, travailleur infatigable, à charge de personne, bien au contraire (rendant des services à droite et à gauche, s’engageant comme volontaire au service du feu…), faisant vivre avec ses quelques économies sa famille. Positif envers ce pays qu’il aimerait intégrer, il a même prononcé un discours lors de la fête du premier août 2010…

Le renvoyer où ?  En Côte d’Ivoire, où il est d’une faction nordiste opprimée par le pouvoir en place. Il a été contraint de fuir quand son frère a été tué pour des raisons politiques, avant qu’il ne subisse le même sort. Y retourner, c’est un exercice de tous les dangers. Y retourner la tête haute, avec une aide au retour, c’est compter sans les acteurs sur place….
Le renvoyer pourquoi ? il n’est pas criminel, bien au contraire (il a vaillamment lutté contre les tentations de se faire de l’argent avec la drogue), il exécute un travail que nous autres Suisses ne sommes pas toujours prêts à assumer.

Chères amies, chers amis de Sainte-Croix, « son » village,

en signant cette pétition, vous luttez contre la xénophobie qui pourrit nos relations, vous dites que vous ne supportez plus cette discrimination qui attise la peur de l’autre.

Vous pouvez renvoyer la pétition que vous trouvez à télécharger ci-dessous dans les délais les plus brefs (le temps presse) à
–    Paul Schneider, 18 av. des Gittaz, 1450 Sainte-Croix, ou à
–    Liliane Varidel, Alpes 22, 1450 Sainte-Croix

DANS UN PREMIER TEMPS DONC, SIGNEZ LA PÉTITION ET RENVOYEZ LA A L’ADRESSE INDIQUÉE.MERCI.

Pétition en faveur de M. Kader Zoumana DOSSO

Kader reçoit aujourd’hui l’avis suivant : « Le Tribunal administratif fédéral a rendu une décision négative, définitive. La Police cantonale va maintenant organiser votre renvoi ».

Kader est bien connu à Sainte-Croix, intégré depuis trois ans, travailleur infatigable, à charge de personne, bien au contraire (rendant des services à droite et à gauche, s’engageant comme volontaire au service du feu…), faisant vivre avec ses quelques économies sa famille. Positif envers ce pays qu’il aimerait intégrer, il a même prononcé un discours lors de la fête du premier août 2010…

Le renvoyer où ? En Côte d’Ivoire, où il est d’une faction nordiste opprimée par le pouvoir en place. Il a été contraint de fuir quand son frère a été tué pour des raisons politiques, avant qu’il ne subisse le même sort. Y retourner, c’est un exercice de tous les dangers. Y retourner la tête haute, avec une aide au retour, c’est compter sans les acteurs sur place….

Le renvoyer pourquoi ? il n’est pas criminel, bien au contraire (il a vaillamment lutté contre les tentations de se faire de l’argent avec la drogue), il exécute un travail que nous autres Suisses ne sommes pas toujours prêts à assumer.

Chères amies, chers amis de Sainte-Croix, « son » village,

en signant cette pétition, vous luttez contre la xénophobie qui pourrit nos relations, vous dites que vous ne supportez plus cette discrimination qui attise la peur de l’autre.

Vous pouvez renvoyer la pétition que vous trouvez dans ce numéro du journal dans les délais les plus brefs (le temps presse) à

Paul Schneider, 18 av. des Gittaz, 1450 Sainte-Croix, ou à

Liliane Varidel, Alpes 22, 1450 Sainte-Croix

Tags: , ,

Catégorie: Mignardises

Laisser un commentaire