Woerth se répand

Invité chez Ruquier samedi soir pour vendre son dernier ouvrage co-écrit avec un gugusse complaisant, le moinillon frugal Woerth a une nouvelle fois fait une démonstration criante: son intelligence prétendue n’a d’égal que sa naïveté.

Ou alors, plus grave, il prend tout le monde pour des cons et feint cette fameuse naïveté pour faire pleurer dans les chaumières et préparer sa défense.

Pas convaincant et peu reluisant pour un grand commis mal pris.

Tags: ,

Catégorie: Mignardises

Laisser un commentaire