AVS: Burkhalter viole la loi

20 décembre 2010 | par | 15 commentaires Plus loin

Pour ne pas changer, Burkhalter le monomaniaque n’a qu’un concept dans la tête : couper, couper, couper dans les prestations sociales, pourvu qu’il ait l’ivresse du gredin PLR qui pourra dire à ses petits copains qu’il a bien travaillé pour leur richesse à eux.

Ce faisant, il viole autant la loi que la constitution, et se fiche du parlement. Cas précis: on sait que pour les plus pauvres les prestations complémentaires AVS sont censées maintenir un revenu minimal de survie décent.

La loi dit même pompeusement « Les prestations complémentaires à l’AVS et à l’AI viennent en aide lorsque les rentes et autres revenus ne permettent pas de couvrir les besoins vitaux. Elles sont un droit et ne sauraient être confondues avec des prestations de l’assistance publique ou privée. Avec l’AVS et l’AI,les prestations complémentaires (PC) constituent un fondement majeur de notre État social« .

Dans le calcul de ces dernières entre la notion de loyer maximum à prendre en compte. Or depuis dix ans, ces montants légaux de loyer de référence n’ont pas été adaptés, alors que les loyers ont eux allégrement augmenté de plus de 20% en moyenne, de nettement plus dans certains régions.

Burkhalter estime, le 6 décembre 2010,  que « aujourd’hui, pour près de 80 pour cent des bénéficiaires, les prestations complémentaires couvrent les montants maximaux de loyers, et ce malgré le renchérissement constaté ces dernières années« .

Ce qui est en soi un mensonge crasse. Mais en plus, que dire du 20 % restant pour qui la loi est ouvertement violée si on suit son  raisonnement…

Bref et pour faire simple, malgré des adaptations au coût de la vie pour les rentes, Burkhalter fait en sorte de diminuer chaque année le maigre revenu des plus pauvres, et ceci avec des arguments spécieux de statisticien d’opéra-bouffe.

Le disponible mensuel des plus faibles d’entre les rentiers a été illégalement diminué chaque année depuis 10 ans de plusieurs centaines de francs, voire plus.

Vive l’état social et les déclarations de principe au delà la loi et de la constitution qu’on viole au nez et à la barbe d’un parlement endormi qui laisse faire.

Ne votez pas pour les PLR et les bourgeois en 2011, ce sont des voyous.

PS: le grand escogriffe Couchepin n’avait pas fait mieux pendant son trop long règne

Tags: , , ,

Catégorie: Res politica

Commentaires (15)

Trackback URL | Comments RSS Feed

  1. George de Geofroy dit :

    Me raconter, j’en ai marre. José-Antonio a emporté la clé pour me laisser dormir demain. En fait il ne sait pas où il va dormir ce soir. Il fait froid. Il a mangé. Il vient de St-Domingue avec 5 enfants, là-bas.

  2. George de Geofroy dit :

    Le système financier est en train de s’écrouler par un manque de liquidités, les banques centrales s’étant repliées sur elles-mêmes, à cause de changes loufoques. Tout cela est malsain, navrant. Ici, on fait le ménage et les agences de voyages s’en vont au Maroc. Les bistrots sont fermés, pas assez de clients. Nos petits rentiers iront plus loin.

  3. George de Geofroy dit :

    La police cherche à expulser José-Antonio, c’est mal parti avec moi. Toujours privé de ma chaise électrique illégalement, pour le moment il fait trop froid pour sortir et je dois reprendre des forces, être flic, c’est être un peu con.

  4. George de Geofroy dit :

    Vous me direz pourquoi George est sans s. C’est tout simple. mon grand-père Georges est né à Washington, fils d’ambassadeur et de maman Riggs, fille de banquier, donc George sans s., ce n’est pas un snobisme, sin nobile.

  5. George de Geofroy dit :

    Lara Gut, Peter Zurbriggen expulsé, la honte pour les médias, aucun journal qui n’ose crier à la manipulation. Lara fait peur car elle va vite et ce n’est pas les interdictions abusives qui vont l’empêcher de gagner, n’en déplaîse aux mafieux. Cette enfant est géniale.

  6. George de Geofroy dit :

    La numérologie est une totale fumisterie et encore une fois des médias vendent leurs colonnes à des escrocs, il faudra un jour sanctionner, car des gens en détresse confie une partie de leurs économies à ces gentes malsaines, le mieux est de ne plus acheter le journal. Bref, en 1983, je rencontre Michel Tabachnik, illuminé par cette pseudo science. J’écoute amusé notre génial créateur et le suit à l’écoute de ses concerts et puis patatras. Je le retrouve réfugié en Valais vivant et tout penaud, on a parlé de fendant nouveau, c’est plus sain.

  7. George de Geofroy dit :

    Neuchâtel et ses pissotières. Jusqu’à preuve du contraire, les petits font pipi dans la rue. Les publics, chasse gardée des voyeurs, lieux protégés ne seront plus, à nous la rue. Une imbécilité de plus. Encore un coup des biens pensants.

  8. George de Geofroy dit :

    Les britaniques ont compris que prendre le métro est devenu risqué et qu’il est temps de se réveiller. Les jeunes intégristes et leurs mollahs tournent en rond à ne rien faire. Il faut donc expulser en masse.

  9. George de Geofroy dit :

    Nadine de Rothchild, femme de chambre d’Edmond m’est sympathique, sans plus. On ne peut devenir noble par mariage, il faut être né, comme moi. Beau popotin, au niveau raz du sol mais correct, je souris. Elle est riche et s’ennuie, car avec trop d’argent il faut de l’imagination pour le dépenser. Ma grande’tante me disait que le meilleur moyen est d’aller à l’église et de demander le père pour vous aider.

  10. George de Geofroy dit :

    Les barons de Rothschild sont des usurpateurs, ce sont des juifs de Franckfort, la seule branche annoblie a été l’italienne pour une seule génération. Edmond n’a jamais été reçu dans ma famille, malgré son argent, le palais Polignac lui ayant été fermé.

  11. George de Geofroy dit :

    Je crois que la popularité de la Suisse à l’étranger est sa médiocrité, synonime de stabilité pour les sous de nulle part et d’ailleurs. Attout majeur. Reste le tourisme et l’hôtel Post à Zermat, face à la boulangerie et au-dessus du brooken-bar d’Ivarson, voisin de Christian Seiler du Cervin et de l’Escargot. Bonne année.

  12. George de Geofroy dit :

    J’ai aperçu Nadine et une autre genevoise rôdant chez Sotheby’s à Genève ou à NY, grandes collectionneuses d’art, n’achetant jamais rien, incapables de se décider, Gabus le sait, Michel Strauss ausssi, du vent et des jupons, entourées de jolis garçons, d’une sexualité mal définie, réservée. Nadine liftée et reliftée, me fait pitié. J’ai toujours pensé que ses yeux de souris et ses pomettes, j’avais l’impression de voir en la regardant, le portrait de Dorian Gray travesti. GG

  13. George de Geofroy dit :

    Laissons nos femelles nous gouverner et moi aux fourneaux, tranquille, heureux, mes petits autour de moi, chats inclus. L’avenir de l’homme, c’est la femme. Aux deux magots, la table de Jean-Paul et de Simone, je m’y suis assis un jour, pour voir et j’ai compris, de là, on voyait toute la salle et toute la salle vous voyait. J’ai toujours détesté Sartre, malgré son talent. Vicieux, pervers, malsain, physiquement laid, impardonnable. GG

  14. george de geofroy dit :

    Les guerres de religion ne cesseront jamais. Un de mes ancêtres a suivi le roi français Saint-Louis jusqu’à Jérusalem et a pour récompense, eu le droit d’inscrire sur le blason de nos armoiries, 3 étoîles et un croissant de lune en plus de la tour donjonnée barrée, car benjamine des comtes de La Tour. Bref, on allait y casser du gris. Quant à Ueli, c’est pour moi un fasciste, un dégénéré.

Laisser un commentaire