Tire-pipes contre UDC à Vallorbe

VallorbeDans une tribune destinée à lui enlever le restant de crédit résiduel qui pouvait encore lui rester aux yeux de trois électeurs parsemés, Vincent Maendly lance une diatribe contre le candidat UDC à la Municipalité de Vallorbe, rappelant au passage son passé tumultueux et sa condamnation pénale.

Pas sûr que ce genre de hurlement gratuit fasse du bien à la profession de Maendly.

D’abord parce que tout le monde s’en fout de ce gugusse candidat. Et ensuite parce que le timing sournois et la rage avec laquelle le rédacteur abat le client semble complètement démesurée.

Tout le monde sait que le gugusse n’a pas la moindre chance de remporter la victoire dans ce patelin où les choses ont été arrangées d’avance. Mais il a été élu au Conseil communal. Et il a droit à un minimum de respect, dès lors que sa légitimité démocratique est prouvée.

Etaler une nouvelle fois à la vue de la Romandie toute entière et de quelques teutons éventuels le passé du gendarme démissionné I.F. n’apporte strictement rien au débat démocratique et surtout fait furieusement penser à une revanche ou à un règlement de comptes.

Si Maendly peut assurer la Romandie entière qu’aucun titulaire de carte de presse donneur de leçon n’a une poursuite ou une autre contre lui, ou une tache à un casier judiciaire, alors admettons l’espace d’un instant qu’il veuille militer pour restaurer la morale. Sauf qu’il devrait professionnellement savoir que tel n’est justement pas le cas et que les conseilleurs feraient parfois mieux de la boucler.

On relèvera enfin que c’est bien la première fois sur ce blog qu’on prend la défense d’un UDC, ou plus exactement du respect de sa vie privée.

Tags: , , , , ,

Catégorie: Médias

Laisser un commentaire